Live News

Batterie Cassée : une Street Dance Battle attire une impressionnante foule

La vidéo fait le tour des réseaux sociaux depuis 18 heures ce jeudi 13 janvier. On y voit une foule immense sur un terrain de basket à Batterie Cassée près de Sainte-Croix. Petits et grands se sont rassemblés en grand nombre.

Selon les images, ils sont venus assister à une Street Dance Battle, où des participants s’affrontent un par un à travers une danse ou une chorégraphie. Ils se présentent à cette battle par équipes composées de deux à huit ou dix danseurs. Parfois plus.
En temps normal cet évènement n’aurait pas suscité tant de réactions sauf que nous sommes en pleine pandémie de la Covid-19 et selon les mesures sanitaires les rassemblements de plus de cinquante personnes ne sont pas autorisés.

Autre fait marquant dans cette vidéo qui dure plus d’une heure : il n’y a pas de distanciation sociale. Nombre de danseurs ne portent pas de masque. D’autres le portent sous le menton.

Au cours du live, on y voit des hommes s'affronter à tour de rôle. Il semblerait qu’il y ait également des paris d'argent sur le potentiel gagnant. 

On y voit même un jeune danseur, torse nu et sans masque, qui est largement acclamé par la foule. On entend les noms de « Limon et Tibaba » qui nous laissent penser que ceux-ci pourraient éventuellement être les danseurs en compétition.

On note à un moment donné que la foule cède la place à un véhicule rouge, qui trimballe apparemment des amplificateurs de musique et qui fait une entrée en grande pompe, « aster bann-la danse net », peut-on entendre dans la vidéo.

Au bout d’une quarantaine de minutes, on entend une sirène de la police et la foule commence à se disperser. Un dénommé « Poire » a également pris la parole dans ce direct et a été critique envers le gouvernement. « [… ] zot zot gagn drwa fer bel fet nou nou pa gayn drwa fer nanyer, mo mari kontan monn danse », a-t-il lancé.

Ce live en question, qui a été partagé plus d’une centaine de fois, avec plus de quatre mille commentaires, laisse penauds des centaines d’internautes. On se demande comment ce rassemblement est-il possible surtout avec la présence des variants omicron et delta, qui circulent dans la communauté actuellement.

La foule s’est dispersée en entendant la sirène des policiers. Mais on se demande si cette violation flagrante de la loi mènera à des arrestations ?

Nous avons tenté d’avoir la version de la police sur ce rassemblement mais la cellule de communication des Casernes centrales était toujours injoignable à 20 h 15. 

Contactée, la police d’Abercrombie affirme qu’une équipe s’est rendue sur place. Nous n’avons pas eu plus d’informations.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !