Live News

Barres de fer : les importateurs réclament l’élimination de la TVA pour faire baisser les prix 

Le prix a augmenté de 68% par rapport à juillet 2020.

Le gouvernement souhaite stabiliser le prix de la barre de fer. Les importateurs, eux, estiment que face à la hausse du prix sur le marché mondial, couplée avec l’augmentation du fret et l’appréciation du dollar, l’élimination de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) soulagerait les consommateurs.  

68 %. C’est la hausse sur le prix d’une tonne de barres de fer enregistrée en ce mois de septembre par rapport au prix de juillet 2020. C’est ce que fait ressortir Taslim Banbooa, Manager chez Joomun Group, l’un des importateurs principaux de barres de fer à Maurice. « L’augmentation des prix est hors de notre contrôle. Ce sont plutôt les facteurs externes qui ont fait grimper les prix », explique-t-il.  

L’année dernière, dit le manager, le dollar était à Rs 39 et, maintenant, il faut compter Rs 42 ou Rs 43. « Par ailleurs, d’autres frais viennent s’ajouter au prix final. Notamment un frais de Rs 4 000 par jour si on ne dédouane pas nos conteneurs dans un délai de sept jours », fait ressortir l’intervenant. Taslim Banbooa dit avoir eu une rencontre avec les représentants du ministère du Commerce. « Nous sommes conscients que les prix sont exorbitants pour les consommateurs. Mais ce n’est pas possible pour nous de baisser les prix. Ce qu’on propose, c’est que la TVA soit éliminée sur l’importation », avance-t-il.  

Un avis que partage un autre importateur qui souhaite garder l’anonymat. « Après notre réunion avec le ministère du Commerce, on a expliqué que supprimer la TVA mènera définitivement sur une baisse de 15 % sur les prix », dit-il. Ce dernier fait ressortir qu’un autre facteur qui contribue à la hausse des prix est le retard sur les conteneurs. « Auparavant, on recevait nos conteneurs dans un délai de deux mois. Maintenant il faut compter plus de quatre mois. Ces retards mènent vers le paiements d’intérêts et d’overdrafts », explique-t-il.  

Manque de matières premières 

La compagnie Samlo Koyenco Steel, qui produit des barres de fer à Maurice, est dans le rouge. Le directeur Mahen Gowressoo affirme que cela fait plusieurs semaines que la compagnie n’a pas ouvert ses portes par manque de matières premières. « Il faut 21 composants pour produire la barre de fer. La plupart de ces composants se font rares sur le marché mondial. Comment allons-nous produire sans ces matières premières ? » se demande-t-il.

D’ailleurs, dit Mahen Gowressoo, c’est ce qui explique la cherté de la barre de fer au niveau international.  En outre, le retard des bateaux aggrave davantage la situation. « Un conteneur devrait rentrer au pays le 15 septembre, mais on a appris que l’arrivée est désormais prévue pour le 5 octobre », souligne Mahen Gowressoo. Avec le coût de fret et la dévaluation de la roupie, poursuit-il, les prix de ces matières premières seront plus élevés.  « Dans ce contexte, comment le gouvernement peut-il s’attendre à qu’on baisse les prix ? C’est impossible qu’on travaille à perte », dira le directeur. 

Évolution du prix de la barre de fer depuis l’année dernière 
Date  En dollars  (la tonne)  En roupie mauricienne (la tonne) - approximative
Juillet 2020  $535  Rs 23 000
Janvier 2021 $555 Rs 23 890 
Juin 2021 $650  Rs 28 000
Septembre 2021  $900  Rs 39 000

 

Quelques frais additionnels (par conteneur) 
Handling fees $ 30 
Terminal Handling Service $ 4 320 
Port additional charges $ 1 760 

 

Bon à savoir 

  • Les pays exportateurs de barres de fer : Afrique du Sud, Turquie et Inde 
  • Maurice compte une douzaine d’importateurs de barres de fer 
  • 68 % : C’est la hausse sur le prix d’une tonne de barres de fer pratiquée actuellement par rapport au prix de juillet 2020.
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !