Actualités

Bar Council : Sanjeev Teeluckdharry pourra contester sa convocation

Sanjeev Teeluckdharry Me Sanjeev Teeluckdharry en Cour suprême mardi.

L’ancien Deputy Speaker de l’Assemblée nationale, Sanjeev Teeluckdharry, a été autorisé, le mardi 12 février 2019, par la Cour suprême à contester sa convocation devant un comité ad hoc. Cela en marge de la tentative du Bar Council de le suspendre comme membre de l’Ordre des avocats.

L’avocat et député Sanjeev Teeluckdharry pourra contester la décision du Bar Council de le convoquer devant un comité ad hoc. Ainsi en ont décidé le chef juge Kheshoe Parsad Matadeen et le juge Asraf Caunhye, siégeant en Cour suprême le mardi 12 février 2019. Ils ont statué que Me Sanjeev Teeluckdharry a pu établir qu’il a un cas à défendre au vu des dispositions de l’article 13 (4) de la Mauritius Bar Association Act.

Par contre, Sanjeev Teeluckdharry ne pourra remettre en cause la décision du Bar Council de le poursuivre en justice pour non respect allégué du code d’éthique des avocats à la Cour suprême.

C’est ce qui ressort de la décision rendue le mardi 12 février 2019 par la Cour suprême. Une vidéo, publiée en ligne, est à l’origine du conflit ouvert entre les deux parties. On y aperçoit notamment Me Sanjeev Teeluckdharry jeter à la poubelle une copie du rapport de la commission d’enquête sur la drogue présidée par l’ancien juge Paul Lam Shang Leen. Le rapport fait état de critiques sévères contre l’avocat.

Le Bar Council a invité la Cour suprême à se prononcer sur le comportement de l’avocat et de statuer si sa conduite est susceptible de diminuer la confiance du public dans la profession légale.

La décision, intervenue le mardi 12 février 2019, fait suite à une demande de révision judiciaire logée par Me Sanjeev Teelcukdharry contre le Bar Council. Toutefois, tout n’est pas joué pour l’avocat. Il n’a remporté que la première partie. Il s’agit maintenant de convaincre la justice qu’il avait raison sur le fond de l’affaire.

Sanjeev Teeluckdharry était représenté par les Senior Counsels Mes Désiré Basset et Antoine Domingue. Le Bar Council était représenté par Me Rishi Pursem, Senior Counsel

Me Sanjeev Teeluckdharry : «Le Bar Council doit se ressaisir»

À l’issue de l’audience de la Cour suprême, l’avocat Sanjeev Teeluckdharry a, dans une déclaration à la presse, exhorté le Mauritius Bar Council à « se ressaisir » très vite. Selon l’homme de loi, l’instance fait fausse route sur le dossier, car « elle n’avait pas le droit de mettre sur place un comité ad hoc » pour le « suspendre » de facto. « J’espère que le  Bar Council se ressaisisse et certains membres se sont laissés influencer par un adversaire dans la circonscription où j’étais candidat », a avancé l’avocat.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !