Actualités

Bar Council : Me Yatin Varma à la tête de l’ordre des avocats

Bar Council : Me Yatin Varma à la tête de l’ordre des avocats De g. à d. : Mes Anekha Punchoo, Hisham Oozeer, Yatin Varma, Poonum Sookun-Teeluckdharry. Rubna Daureeawo, Mayuri Devi Bunwaree-Ramlackhan et Yashley Reesaul (en arrière-plan).

Yatin Varma dit être « apolitique ».

L’ancien Attorney General est le nouveau président du Bar Council. C’est après des élections au siège de la Mauritius Bar Association, à 
Port-Louis, le mardi 26 janvier 2021. Il a remporté les suffrages avec 237 voix. Il devance les deux autres candidats à ce poste : Shakeel Mohamed, le Whip de l’opposition et Jacques Tsang Mang Kin. Ces derniers ont recueilli respectivement 140 voix et 101 voix. 

Me Yatin Varma, président du Bar Council : « Préserver l’intégrité de la profession »Me Yatin Varma

Dans un entretien accordé au Défi Quotidien, le nouveau président du Bar Council fait état de ses priorités et aussi de ce qui a motivé sa candidature. Il dit être prêt à défendre farouchement l’indépendance du barreau et à préserver l’intégrité de la profession.

Votre état d’esprit après votre élection  en tant que nouveau président du Bar Council ? 
Je remercie la profession qui m’a fait confiance, les anciens présidents du Bar Council et aussi les autres qui ont servi au conseil. J’ai déjà occupé le poste de vice-président de l’association pendant trois ans quand j’étais Attorney General. C’est sur les conseils des aînés que je me suis porté candidat à la présidence de la Mauritius Bar Association. 

Quelles sont vos priorités ?
C’est de défendre farouchement l’indépendance du barreau, préserver l’intégrité de la profession et de défendre l’intérêt de tous les membres de la profession légale.  

Rappelons l’épisode de l’agression des avocats dans l’exercice de leurs fonctions. Comment comptez-vous vous y prendre pour défendre les intérêts des membres du barreau dans ces cas ?
C’est clairement inacceptable. C’est un problème très grave qui est survenu. La présidente sortante, Me Narghis Bundhun, Senior Counsel, a expliqué des démarches qui ont été initiées dans cette affaire. Sous ma présidence, on ne tolérera pas d’agression ou d’intimidation sur des membres de la profession légale. Pa pou ena zame sa. No tolerance. Le baro pa pou toler okenn derapaz de sa typ la ankor. 
Afin de préserver l’intégrité de la profession, je tiens aussi à souligner qu’on a un code d’éthique qui régit la conduite des avocats. On fera de sorte que les avocats suivent le code de déontologie 

Selon des on-dit, vous auriez reçu le soutien des avocats proches du gouvernement et celui du bureau de l’Attorney General ? 
Je n’ai aucune appartenance politique. Je suis apolitique et neutre. « Mo pa apartenir a okenn parti politik. » Je ne fais pas de la politique active depuis un an. 

Son parcours

Âgé de 46 ans, Yatin Varma est le fils de l’historien Moonindra Nath Varma et d’Indranee Varma, ancienne enseignante et assistante sociale. Il vient d’une famille de fervents du Parti travailliste (PTr), Yatin Varma a rejoint le PTr en 1995 avant son départ pour des études supérieures. Il a fait ses études secondaires au Royal College de Curepipe et au Mahatma Gandhi Institute. Il vit avec sa femme Priya qui occupe actuellement le poste d’Acting Parliamentary Counsel et leurs enfants Yajin et Radhika. Il a étudié le droit à Londres et à Cardiff et a été admis au Barreau de l’Honorable Society of Lincoln’s Inn en novembre 1999. Devenu avocat, il est retourné à Maurice en 1999 lorsqu’il a rejoint le comité exécutif du Parti travailliste. Il a été élu député de Plaine Magnien/Mahébourg en 2005.  Il a aussi occupé, entre autres fonctions, celui de président du comité parlementaire de l’Independent Commission Against Corruption. En 2010, Yatin Varma a été nommé Attorney General. Durant son mandat, il a adopté plusieurs lois, dont celle modifiant le Code pénal pour légaliser l’avortement dans des cas spécifiques, la loi sur le recouvrement des avoirs permettant la saisie de biens acquis par des moyens illégaux. Il a aussi aidé à créer le cadre juridique pour la formation continue pour des avocats et des membres de la magistrature. En 2013, il démissionne de son poste. Fin janvier 2020, il est expulsé du PTr. 

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !