Economie

Bank One : devenir la meilleure banque du pays

Ravneet Chowdhury Ravneet Chowdhury expliquant le positionnement de la banque aux invités.

La Bank One s’est détachée du groupe de petites banques au fil des années. Elle détient désormais des fonds propres complémentaires de deuxième niveau (Tier 2), juste derrière les grands établissements. C’est ce qu’a confié Ravneet Chowdhury, CEO de Bank One, le jeudi 24 mai, lors de la tenue de la seconde édition d’Investor’s Circle au Domaine Labourdonnais, à Piton, à l’initiative de l’organisation.

« Nous voulons consolider notre position en tant que banque Tier 2. Notre ambition n’est pas de devenir la plus grande banque de Maurice. Nous voulons être la meilleure banque du pays. Notre énoncé de mission est de devenir la première banque que le client souhaite choisir pour les meilleurs services bancaires de Maurice. Nous travaillons de façon à ce que tout le monde reconnaisse qu’on est la meilleure banque du pays », a-t-il confié au Défi Quotidien.

Le but de tenir l’Investor’s Circle est de mieux communiquer le positionnement de la banque dans le paysage du secteur financier à Maurice. « Dans le segment de banque privée, nous adoptons le concept d’architecture ouverte. Nous ne proposons aucun produit de Bank One. Nous offrons par contre une plateforme pour faire des affaires, notamment des placements. Il y a la présence de plusieurs gestionnaires d’actifs, représentants des prestataires dans le domaine de l’investissement qui présentent leurs offres. C’est une occasion pour les clients de rencontrer ces gestionnaires et d’avoir une opportunité de mieux cerner leurs offres. En tant que banque, nous n’offrons que la plateforme appropriée pour réunir les investisseurs avec des prestataires à qui nous faisons confiance selon les règles de bonne gouvernance. »

Au niveau de ses autres activités, le CEO affirme que la croissance est de mise que ce soit au niveau domestique que sur le plan international. « Maurice est idéalement situé en tant que juridiction pour le Global Business et nous en profitons pour faire des affaires à l’échelle internationale avec une certaine prédilection pour le continent africain », explique-t-il.

Certes la compétition est féroce sur le marché domestique mais Ravneet Chowdhury explique que la banque a trouvé un marché niche. « Nous avons lancé des produits novateurs et nous apportons de la valeur ajoutée à nos clients et ces derniers réagissent très positivement. La banque privée est également un créneau très porteur surtout avec des clients étrangers »

Dans le moyen terme, la banque interviendra sur le plan des nouvelles technologies afin d’améliorer sa plateforme de services en ligne. L’objectif est de rendre les activités bancaires plus faciles pour les clients.

« Nous avons déjà nos services bancaires sur internet et sur mobile et d’autres mises à jour sont en cours. Nous venons d’ailleurs de lancer la remise en argent sur des cartes de crédit. Soumises à certaines conditions, les cartes de crédit sont offertes gratuitement. Ce sont quelques exemples de comment on peut apporter plus de facilités conviviales aux clients », explique le CEO.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !