Live News

Bancoult au PM : «La communauté chagossienne doit avoir son mot à dire sur tout ce qui concerne Chagos»

« Nou bizin kone, what’s next ? Ki plan nou ena. Ki nou pou fer. La communauté chagossienne doit avoir son mot à dire sur tout ce qui concerne Chagos et être partie prenante de toutes les décisions ». C’est l’appel lancé par Olivier Bancoult au Premier ministre (PM), Pravind Jugnauth, ce mardi matin 26 mai.

Le leader du Groupe Refugiés Chagos (GRC) réagissait après l’annonce faite par le PM hier soir sur la MBC, selon laquelle l’archipel des Chagos apparaît désormais comme un territoire mauricien sur la nouvelle carte du monde des Nations Unies.

« …sans laspe imaniter, Moris na pa ti pou ena enn kes asse solid » 

Olivier Bancoult ne mâche pas ses mots suite à cette annonce. « J’aimerais dire qu’en mon nom personnel et au nom de la communauté chagossienne, qu’il ne faut pas oublier la participation de celle-ci dans ce combat. C’est dommage qu’aucune mention n’ait été faite à ce sujet hier. On a juste dit ‘bonne nouvelle pour la communauté chagossienne’ me pan rekonet contribution peuple chagossien. Nous étions ensemble avec le gouvernement dans la Cour Internationale de Justice (CIJ), surtout avec le témoignage de Lisby Elisée. (…) Mo kapav dir e mo pou touzur dir ki sans laspe imaniter, Moris na pa ti pou ena enn kes a c solid. Il ne faut surtout pas oublier la communauté chagossienne », insiste Olivier Bancoult. Selon ce dernier, la communauté chagossienne ne s’attendait pas à apprendre cette nouvelle à travers les médias. «O mwin met nou o kouran de seki in arrive. Li domaz. On espère qu’à partir de maintenant on va rectifier le tir e koriz sa erer kin arive la », dit le leader du GRC.

Aux dires d’Olivier Bancoult, cela fait 23 ans depuis que la communauté chagossienne a entamé des procédures contre le gouvernement britannique pour son «injustice» vis-à-vis les Chagossiens. « Apre lil Moris kin zwen ar nou », souligne-t-il.

« Nou fer enn apel au PM. Nou kone nou en confinman. Le proze ki ena apre l’Advisory Opinion de CIJ pou ki desan pou al dan Chagos, nou espere li vin en priorite. Nou kone ki dan le pase, sa fin renvoye a deux repriz akoz eleksyon et Covid-19 », lance Olivier Bancoult.

« Nul ne peut comprendre la souffrance qu’a endurée la communauté chagossienne. (…) L'île Maurice doit être fière du combat des Chagossiens qui a pris une dimension internationale », dit Olivier Bancoult.

Soulignons que le secrétariat des Nations Unies a changé la carte du monde après que 116 pays membres de l’Assemblée générale des Nations Unies ont voté en faveur de la résolution de Maurice sur le dossier Chagos en 2019 et l’avis consultatif de la Cour internationale de justice sur le sujet. La carte du monde des Nations Unies a été modifiée officiellement. L’archipel des Chagos apparaît désormais comme un territoire mauricien.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !