Faits Divers

À Bambous : il ingurgite de la soude caustique

Actuellement admis à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo à Port-Louis, l’état de santé d’Akshay est préoccupant.

Akshay, âgé de 26 ans, a été retrouvé inconscient sur le canapé de son salon à son domicile à avenue Manguier, Bambous, dans la mi-journée du dimanche 9 juin. Le jeune homme est actuellement sous respiration artificielle après avoir ingurgité de la soude caustique. 

Orphelin depuis l’âge de 16 ans, Akshay et ses deux sœurs aînées, Prity et Neelam, résident sous le même toit. Le dimanche 9 juin, vers 13 heures, Prity, l’aînée des sœurs, rentre à la maison après le travail. « Mo truv li pena connaissance et pe trembler lor sofa », raconte-t-elle. Immédiatement, Prity essaie de soulever Akshay. « Du sang ti pe couler depuis so la bouche et so pantalon ti sal avec so propre besoin », dit la sœur. Jetant un œil sur la table du milieu, elle trouve un verre, une cuillère et une petite bouteille en plastique de couleur blanche avec un autocollant bleu, sur lequel est écrit ‘Caustic Soda’. Sans perdre de temps, Akshay est transporté à l’hôpital de Candos, puis transféré aux soins intensifs à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo à Port-Louis. Akshay est actuellement sous respiration artificielle. « Dokter inn dir nou ki Akshay pou reste sous observation ziss 24 heures », dit tristement Prity. 

« li ti ena ziss 1 sel viss, fume enn ti sintétik »

La raison derrière cet acte demeure toujours inconnue jusqu’à présent auprès de la police ainsi que de la famille. Issus d’une famille modeste, Akshay et ses sœurs sont devenus orphelins depuis 10 ans. Leur père est décédé d’une complication rénale et leur mère d’un œdème pulmonaire, dit Neelam. Akshay n’a pas d’emploi fixe : « Kan bane snack appel li lerla li al donn coup de main dans la cuisine », poursuit l’une des deux sœurs. Est-ce une déception amoureuse qui a mené Akshay à cet acte ? « Non, il n’avait pas de copine. Sa dernière relation date de plus d’un an », réplique Prity. Selon les deux sœurs, Akshay est un garçon tranquille et n’a pas beaucoup d’amis : « Li ti ena ziss ene sel viss, fume enn ti sintétik », dévoile la sœur aînée. D’ailleurs, un an de cela, Neelam l’avait emmené à l’hôpital Brown Sequard à Beau-Bassin, où il avait été admis pendant une semaine pour se faire soigner. « À son retour, Akshay avait beaucoup changé et n’avait plus retouché à la drogue synthétique », souligne la sœur. Selon elle, le seul et unique engagement qu’Akshay a est « un réfrigérateur  pris à crédit et qu’il n’a pas encore réglé ». 

« Manier ki mo guet mo frer, mo pas koné ki pou dir … tou dan lamé Bondié », lance Prity d’une petite voix. Ainsi, une plainte a été consignée par Prity au poste de police de Bambous, dans l’après-midi du dimanche 9 juin. Actuellement admis à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo à Port-Louis, l’état de santé du jeune homme s’avère grave et la raison derrière cet acte demeure inconnue jusqu’à présent. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !