Actualités

À Bain-des-Dames : des sinistrés dorment devant le poste de police

Bain-des-Dames Petits et grands ont dormi sur des feuilles de carton posées à même le sol.

Face au refus des autorités de leur donner leur lettre d’approbation, précieux sésame pour obtenir une compensation, une cinquantaine de sinistrés de Bain-des-Dames ont passé la nuit du lundi 22 avril au mardi 23 avril 2019 devant le poste de police de la localité. Petits et grands ont dormi sans couvertures sur des feuilles de carton posées à même le sol.

C’était juste en face du poste de police de Bain-des-Dames qui donne sur une impasse. Il y avait une dizaine d’enfants parmi. La scène s’est jouée sous le regard impuissant des policiers. Ces derniers avaient, selon nos recoupements, pris le soin de cadenasser le portail du poste de police. Ils ont également bloqué la porte du poste avec une matraque avant de tirer les rideaux.

Plus tôt dans la journée de lundi, le poste de police de Bain-des-Dames avait déjà été pris d’assaut par une centaine de sinistrés. Il a fallu l’intervention d’une dizaine de policiers de la Special Support Unit pour calmer les esprits. Mais rien n’y a fait. Castella Raboude, une habitante, avance que les sinistrés se sont rendus au poste huit jours d’affilée. Mais ils n’auraient pas reçu la lettre les autorisant à percevoir une allocation. « Une fois sur place, les policiers nous ont informés que nous n’allions pas obtenir le document en question, sans nous donner de précisions. Nous attendons toujours une réponse des autorités vu que nous avons l’habitude de recevoir des compensations lorsque nos maisons sont ravagées par les flots », explique notre interlocutrice.

Certains habitants de Bain-des-Dames exhortaient le gouvernement de reconsidérer leurs cas. « Nos cas sont genuine. D’où le fait que nous sommes là depuis plusieurs jours. Nous demandons au gouvernement de reconsidérer nos dossiers car nous avons besoin de cette allocation pour survivre », demandait Suraj, un autre habitant disant souffrir de troubles cardiaques.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !