Explik Ou Ka

Baie du Cap : l’asphaltage d’une rue attendue depuis 22 ans

Baie du Cap Régis montrant l’état de la rue qui est redevenue boisée.

Une attente qui dure depuis 22 ans. Les habitants de St-Martin, Baie-du-Cap, et une partie de ceux de Bel Ombre attendent qu’une rue soit asphaltée. Les conseils de district de Rivière Noire et de Savanne sont tous deux concernés. Selon le conseil de district de Savanne, la NDU se chargera des travaux dont les coûts sont trop élevés.

Régis R., habitant de Charlie Lane, Baie-du-Cap, a tenu à s’exprimer au nom des habitants de la localité sur les ondes de Radio Plus. Le chemin où habitent 15 familles de la région n’est pas asphalté, bien que cette rue existe depuis 1997.

baie du cap
Les drains de la rue sont également dans un état déplorable.

« Certains habitants résident dans ces maisons depuis 38 ans. Un tracé avait été fait afin de faciliter le passage pour les habitants en 1997 et il devait ensuite être asphalté. Toutefois, rien n’a été fait », déplore Régis. Les habitants ont déjà formulé plusieurs demandes auprès du conseil de district de Rivière Noire il y a plusieurs années pour faire asphalter cette voie. Selon les dires de Régis : « Depuis quelque temps, une partie de la région de Baie du Cap tombe sous l’égide du conseil de district de Savanne. Nous ne savons plus vers qui nous tourner. La rue a été mesurée plusieurs fois en vue d’être asphaltée, mais rien n’a été fait et le passage est redevenu boisé. Le chemin a été déclaré voie publique par le conseil de district de Rivière-Noire », indique notre interlocuteur. Concernant les plaintes, Régis avoue avoir de tout temps mentionné le problème aux conseillers du village et non au conseil de district. « Je suppose que ma requête n’a jamais été prise en considération, puisque rien n’a changé », déplore-t-il.

Intervenant à ce propos sur les ondes, le président du conseil de district de Savanne, Kamalsaw Gajudhur, confirme que cette région relève bien des districts de Savanne et de Rivière-Noire. « Autant que je sache, ce chemin assez long concerne deux villages, dont St-Martin et Bel-Ombre.

Malheureusement, fautes de finances, ces travaux ne sont pas à la portée du conseil de district et ils coûteront plusieurs millions. Le Private Parliamentary Secratary (PPS) de la circonscription, Alain Aliphon, est au courant de ce problème. La National Development Unit se chargera des travaux. De plus, nous sommes à la fin de l’année financière et si tout se passe bien, ce projet sera ajouté à la liste des travaux pour la nouvelle année financière 2019/2020», indique Kamalsaw Gujadhur.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !