Bollywood

Badhaai Ho : Un film hautement conseillé!

Hormis les comédies à grand format comme Golmaal et Dhamaal, peu d’entre elles retiennent vraiment notre attention, surtout si une super- star ne figure pas à l’affiche.  Or, Badhaai Ho est une exception à cette règle. 

Jeetender Kaushik (Gajraj Rao) travaille comme examinateur de billets dans une compagnie ferroviaire. Ce bon père de famille essaye tant bien que mal de jongler entre son rôle de fils dévoué et d’époux compréhensif, car sa mère reproche, constamment à son épouse Priyamvada de ne pas être à la hauteur de ses espérances. Leur petite famille inclut, également deux jeunes fils, Nakul et Gullar. Or, quand Jeetender apprend que Priyamvada est enceinte, il ne sait plus à quel saint se vouer, car la situation est compliquée. Il sera bientôt retraité ; ses fils sont en âge de se marier ; il pressent déjà la fureur de sa mère d’autant plus que la société dans laquelle ils évoluent n’acceptera jamais cette grossesse tardive.

Malgré tout, Jeetender fait preuve d’un courage exceptionnel et exhorte son épouse à aller de l’avant et de donner naissance à leur troisième enfant. Si, au début, la famille s’oppose à cette naissance, néanmoins, elle se voit contrainte de se serrer les coudes face aux pressions de la société. Cependant, Nakul accepte avec beaucoup de difficulté cette vérité dérangeante. Ne sachant pas comment réagir face à sa copine Renee, il juge que c’est mieux de l’éviter. 
Ce film mérite d’être applaudi pour son histoire progressiste. Alors que le thème déborde largement des thèmes comme les mœurs et les valeurs, le metteur en scène ne fait pas la morale à quiconque. Si la famille peut encourager jusqu’au bout une grossesse tardive et dispose de moyens financiers et émotionnels, pourquoi ne pas le faire ?

La grand-mère est sarcastique et, certes, orthodoxe, mais on peut s’y trouver. Même le voisin fouineur qui lance des remarques souvent déplacées de son balcon, trouve sa place dans le film, malgré son rôle limité. Il contribue même à situer le contexte : la région rurale où l'on se mêle des affaires de son voisin même si ce dernier se sent mal à l'aise. Les amis de Nakul transmettent l'idée de la pression des groupes.

Les vedettes du film demeurent Neena Gupta et Gajraj Rao. Neena Gupta est peu loquace, mais ses expressions et son langage corporel transmettent parfaitement les nuances et complexités de son personnage. Gajraj Rao est aussi sympa dans son rôle, mais c'est de loin sa meilleure prestation. 

Ayushmann Khuranna ne nous déçoit point comme un garçon typique de Delhi, mais Sanya Malhotra vole la vedette en tant que Renee, la jeune bengalie qui vient d'un milieu sophistiqué, mais qui accepte d'intégrer une famille plus modeste par amour pour Nakul.  Un film hautement conseillé aux amoureux de cinéma de qualité ! 

Avec : Ayushmann Khurrana (Nakul), Sanya Malhotra (Renee), Neena Gupta (Priyamvada), Surekha Sikri (Amma/Dadi) et Gajraj Rao (Jeetender Kaushik) 
Metteur en scène : Amit Sharma 
Sortie : 10 octobre 2018 
Atouts : Une histoire hors du commun, chaque membre de la famille Kaushik, une alchimie entre Ayushmann et Sanya (et même Gajraj et Neena) 
Faiblesse : Difficile d’en trouver une !

Le Week-end FoU FoU FOU