Faits Divers

Avortement allégué : elle éprouvait des difficultés à élever un troisième enfant

station police rose belle

Une mère de famille de 29 ans se retrouve sur le banc des accusés Cela après que la police de Rose- Belle a démarré une enquête sur ce qu’elle soupçonne être une affaire d’avortement. Cette mère de famille, employée dans le secteur de la construction, explique s’être  séparée de son concubin alcoolique, père de ses deux enfants. Elle avait pris de l'emploi sur un chantier dans le Nord. Sur place, elle est tombée amoureuse d’un vigile. Les deux tourtereaux ont partagé le même toit et ont eu des rapports intimes.

Par la suite, suite à des mésententes et disputes, le couple s’est séparé. La mère de famille s'est rendue compte qu’elle était enceinte de quatre mois. Elle s'est tournée vers le père de l'enfant, mais ce dernier a décliné toute responsabilité.  La jeune mère s'est sentie abandonnée.

Éprouvant des difficultés à élever ce troisième enfant à venir, la femme a multiplié les tentatives d’interruption volontaire de grossesse, dans un premier temps en prenant de la cannelle mélangée au vin. Elle n'a pas eu les résultats escomptés. Elle s'est ensuite tournée vers un ‘ami’ qui lui a remis des pilules de cytotec.  Une fois qu’elle a éjecté le fœtus, elle l'aurait placé dans un sac avant de l'enterrer dans sa cour.

Par la suite, les complications de santé ont surgi, ce qui l’a incitée à se rendre à l’hôpital. Elle y a subi de toute urgence un curetage.

Interrogée par le médecin, elle aurait admis avoir recouru à un avortement. La police s’est saisie de cette affaire. Au cours du weekend dernier, le sergent Ramjeeawon et le caporal Azeer ont placé en état d’arrestation cette habitante d'un village du sud. Lors de son interrogatoire, elle est passé aux aveux  en évoquant des circonstances atténuantes. Lundi, la jeune femme a été provisoirement inculpée d'avortement devant le tribunal de Mahébourg. Elle a bénéficié de la liberté conditionnelle. La police, pour le besoin de l’enquête, a déterré le fœtus aux fins d'autopsie.