Actualités

Avant-première Long métrage «1968» : un bijou signé Sada Rajiah

Vikram Jootun à l’extrême gauche et le ministre, Avinash Teeluck à l’extrême droite, encadrant Sir Anerood Jugnauth
Sada Rajiah, réalisateur  du film «1968».
Sada Rajiah, réalisateur du film «1968».

Après pratiquement trois mois d’inactivité, le cinéma MCiné de Trianon a ouvert ses portes le vendredi 10 juillet. Outre les quelques films à l’affiche, cette réouverture a été marquée vendredi soir par l’avant-première du long-métrage «1968», en présence du Président de la République, Pradeep Roopun, Sir Anerood Jugnauth, Lady Sarojini Jugnauth, du ministre des Arts et du  Patrimoine culturel, Avinash Teeluck et de nombreux PPS et maires.

Réalisé par Sada Rajiah et Désiré Prévost avec la collaboration de la Mauritius Film Developement Corporation(MFDC) et l’apport du National Arts Fund, «1968» a nécessité un investissement de Rs 1,6 million. Dans son discours, Avinash Teeluck a avancé qu’il compte inclure de nouvelles mesures dans le plan d’action du ministère des Arts et du Patrimoine culturel. Le travail de Sada Rajiah a été mis en exergue par sa fille Lovely Rajiah, 9 ans, également actrice dans le film lors d’un émouvant discours. « De chauffeur de taxi à cinéaste, tu as toujours cru dans le talent des artistes mauriciens ».

Sur fond d’un mariage arrangé qui finit en histoire d’amour entre Dass et Vimla, «1968» aborde plusieurs thèmes tels que le vivre ensemble, le mauricianisme, les tabous, les valeurs de nos aînés et la pauvreté.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !