Actualités

Aux Casinos de Maurice : contestations autour d’un exercice de recrutement

Controverse autour d’un exercice de recrutement en interne aux Casinos de Maurice. Des contestataires allèguent que les critères demandés favorisaient un employé en particulier. L’attention de l’Icac avait été attirée sur ce cas depuis avril dernier. 

L’appel à candidatures pour ce poste d’Assistant-Manager aux Casinos de Maurice avait été lancé, en interne, en avril dernier. Une correspondance datée de 19 avril 2019 avait été adressée au Chairman de la SIC Management Services Ltd, chargée de la gestion des Casinos de Maurice. Une allégation est alors faite que le poste serait tailor-made pour favoriser un employé en particulier. Cette lettre est aussi envoyée au directeur de la SIC, à l’Icac, à l’Equal Opporunities Commission (EOC), entre autres.

Parmi les signataires, Satish Rughoobur, qui avait soumis sa candidature pour ledit poste. Les deux autres étant Joanita Rose et Robby Husraz. En sus des allégations de favoritisme, les trois avaient aussi demandé à la direction de revoir les critères et les responsabilités dudit poste, car deux postes différents avaient été combinés en un. Ce qui, selon eux, pénalisaient une catégorie d’employés lors de cet exercice de recrutement, notamment les femmes.

Satish Rughoobur indique qu’il avait porté l’affaire devant l’Icac. « Je m’étais personnellement rendu à l’ICAC. Là bas, trois officiers m’avaient reçu et l’un d’eux, après m’avoir écouté, m’a fait comprendre qu’ils ne pouvaient agir à ce stade car l’exercice de recrutement n’avait pas encore eu lieu », indique notre interlocuteur. Finalement, c’est la même personne qui a décroché le poste la semaine dernière. Elle a pris ses nouvelles fonctions à partir de ce lundi 9 septembre.

Une source autorisée de la direction du SIC Management Services Ltd confirme l’obtention de la lettre envoyée par les trois contestataires en avril dernier. La lettre a été « examinée minutieusement et prise en considération ». Le haut cadre indique que les procédures habituelles ont été suivies et que les allégations à l’effet que les critères seraient « tailor-made », reflètent uniquement l’opinion des contestataires. « D’ailleurs, il [ndlR. Satish Rughoobur] a eu la chance de postuler et a aussi été appelé pour un entretien devant un panel de professionnels indépendants qui ont désigné le meilleur candidat pour ce poste. En somme, tout le monde a eu ses chances », explique notre interlocuteur. 

Concernant la combinaison de deux postes en un, le haut cadre indique que la direction voulait apporter plus d’efficience dans les opérations des casinos. « Nous avons identifié des manquements qu’il nous fallait combler, d’où la création de ce nouveau poste. C’est d’ailleurs une prérogative de la direction », souligne-t-il. Et d’ajouter que les critères n’étaient pas discriminatoires envers qui que ce soit, car tous ceux qui étaient éligibles ont pu faire acte de candidature « incluant deux femmes qui avaient été appelées pour l’exercice d’entretien », conclu-t-il.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !