Faits Divers

Aux assises : le chauffeur plaide non coupable du meurtre de Maria Christiana Chéry

Cour suprême

Muhammad Bilaal Elahee, le présumé meurtrier de Maria Christiana Chéry, a comparu aux assises le jeudi 25 juillet 2019. La jeune femme de 27 ans a été retrouvée morte dans un champ de cannes à Cascavelle en février 2017.

Son procès sera pris sur le fond trois ans après le drame. Lui, c’est Muhammad Bilaal Elahee, qui résidait à Quinze-Cantons, Vacoas. Il est poursuivi en cour d’assises pour le meurtre de Maria Christiana Chéry, une jeune femme de 27 ans. Crime commis le 9 février 2017 à la Mecque, à Bambous, selon l’acte d’accusation.  

Le prévenu a été présenté devant la juge Nirmala Devat ce jeudi 25 juillet 2019. Il a plaidé non coupable. Il sera défendu par Me Madan Dulloo. Le procès a été fixé pour être pris sur le fond du 3 février 2020 au 20 février 2020. Une liste de trente témoins a été arrêtée pour les besoins du procès.

Au moment des faits, le prévenu était âgé de 24 ans. Arrêté, il avait affirmé à la police que c’est « par accident » que la victime a été tuée au cutter. La victime, une habitante de La Tour Koenig, âgée de 27 ans, était portée manquante depuis le jeudi 9 février 2017. Elle a été retrouvée morte sept jours plus tard dans un champ de cannes à Cascavelle. Elle portait une profonde entaille au cou et une autre à l’abdomen.

Lors d’une reconstitution des faits, les enquêteurs ont récupéré une touffe de cheveux à l’endroit où le cadavre de Maria Christiana Chéry avait été découvert. Ils soupçonnent qu’il s’agit des cheveux de la victime. Selon la police, Muhammad Bilaal Elahee a soutenu avoir des sentiments pour Maria Christiana Chéry. Toutefois, il ignorait les plans futurs de la jeune femme, qui avait fait la rencontre d’un Réunionnais. Ce dernier lui rendait visite de temps à autre. Et c’est Muhammad Bilaal Elahee qui s’assurait d’aller le récupérer à l’aéroport. Toutefois, le jeune homme ne se doutait point que Christiana Chéry prévoyait de s’envoler définitivement pour l’île de La Réunion avec sa fille de 3 ans. En apprenant la nouvelle, une dispute a éclaté entre les deux. La situation a dégénéré le jeudi 9 février 2017 et c’est ainsi que Muhammad Bilaal Elahee a asséné deux coups de cutter à la victime, l’un au bas ventre et l’autre au cou.

Son forfait commis, Muhammad Bilaal Elahee est retourné chez la victime à La Tour Koenig, prétextant qu’il souhaitait lui parler. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective