Faits Divers

Aux assises : Gro Derek et Bruno Casimir contestent une nouvelle accusation

Gro Derek en cour le lundi 9 mars 2020.

Une semaine après avoir révoqué l’immunité accordée au témoin vedette, Ashish Dayal,  contre le présumé parrain Rudolf Derek Jean Jacques, alias Gro Derek, et son acolyte Wesley Bruno Casimir, le Directeur des Poursuites Publiques veut, maintenant, ajouter une sixième accusation formelle contre les deux prévenus. La défense conteste la démarche. 

Le procès intenté aux assises à Rudolf Derek Jean Jacques, alias Gro Derek et Wesley Bruno Casimir, a repris le lundi 9 mars 2020. C’était devant la juge Shameen Hamuth-Laulloo. L’audience a été marquée par une déclaration du représentant de la poursuite, Me Denis Mootoo, assistant du Directeur des poursuites publiques. 

Celui-ci a informé le tribunal, qu’il souhaite amender l’acte d’accusation pour y inclure une sixième accusation formelle contre les prévenus. Le délit allégué est qu’en février 2012, dans le parking du KFC de Flacq, Gro Derek et Bruno Wesley Casimir avaient organisé l’importation de drogue à Maurice. Vu la quantité de drogue saisie et la manière, la poursuite les accusent d’être des trafiquants de drogue.  

Me Deepak Rutnah, qui assure la défense de Derek Jean Jacques, a objecté à la requête de la poursuite, de même que l’avocat de Bruno Wesley Casimir, Me Alwin Juwaheer. 

Huit ans après

Me Alwin Juwaheer ajoute que la démarche de la poursuite constitue un « abus de procédure » et que cela intervient « huit ans après les faits ». Il souligne aussi que cet « amendement à l’acte d’accusation intervient après l’audition du principal enquêteur, l’inspecteur Assaad Rujub et le témoin vedette, Ashish Dayal ». L’avocat rappel que ce dernier s’est rétracté contre son client et que l’amendement proposé vise à contourner les difficultés de la poursuite. En dernier lieu, Me Alvin Juwaheer a soutenu qu’ajouter une sixième accusation est « abusif » et que son client n’aurait plus un procès équitable. Les débats seront entendus ce mercredi 11 mars 2020.

Rappelons que Gro Derek est accusé d’avoir livré, à deux reprises, environ six kilos d’héroïne à Seewoosing Dayal, soit en janvier et juin 2012, à Baie-du-Tombeau. Il est également accusé d’avoir, en mai 2012, remis 45 000 euros à des intermédiaires locaux pour financer l’importation d’héroïne de l’Afrique. Bruno Wesley Casimir est, quant à lui, accusé d’avoir transporté des bouteilles de drogue au large d’Albion et de Baie-du-Tombeau en mars et avril 2012.

Le lundi 2 mars 2020, Me Denis Mootoo a révoqué l’immunité accordée au témoin principal de la poursuite Ashish Dayal. Cela, après que ce dernier ait plaidé l’oubli lors des multiples questions de la poursuite. Le témoin Hayesan Maudarbaccus  était en cour, lundi, mais n’a pu être entendu.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !