Live News

Aux alentours du marché central : un marchand ambulant facebooker dans de beaux draps

Un marchand ambulant qui utilise Facebook pour régler ses comptes avec les inspecteurs de la mairie de Port-Louis a été dénoncé à la police. En effet, il a posté la photo d’un inspecteur sur sa page Facebook avec des commentaires. Son but était de monter les internautes contre l’inspecteur en question.  

Ce vendeur de fruits, qui opère illégalement à proximité du marché central de Port-Louis, donne du fil à retordre aux autorités concernées. Les inspecteurs expliquent qu’à chaque fois que le marchand ambulant est chassé du lieu où il opère ou que ses articles sont saisis, il devient agressif. Il va même plus loin en montant le public contre les inspecteurs. Un de ces derniers, qui craint pour sa sécurité, explique : « Li eksit ban pasan kont nou. Li dir nou pe fer dominer ek parfwa li dir nou kominal. Alor ki nou zis pe fer nou travay, fer respekte lord lakour ki interdi marsan anbilan pou opere 500 met ek bazar. » 

Quid de la police ? Selon un commerçant de la rue Farquhar, qui a été plusieurs fois témoin des « caprices » de ce marchand ambulant, celui-ci menace aussi les policiers qui interviennent. « Li defie lapolis. Ek kouma saisi so lartik, li aret dimoun lor sime, li montre so bann sikatris ek fer krwar ki lapolis pe bat li. Ek parfwa dimoun rant dan so zwe ek zour ban lapolis la », soutient-il.

Sollicité pour une réaction au sujet de cette histoire, un haut cadre des Casernes centrales explique être au courant de ce cas. « Le marchand ambulant en question a été pris en contravention 5 ou 6 fois depuis le début de cette année. Malgré toutes ces contraventions, il a persisté et a continué à opérer illégalement auprès du marché central jusqu’au 31 août dernier, où il a écopé une nouvelle fois d’une amende. Nous suivons cette affaire de très près à notre niveau et le nécessaire sera fait en cas de récidive », indique ce haut cadre de la police.