Techno

Autonomisation : les robots sur le point de travailler plus que les hommes

Autonomisation D'ici 2025, plus de la moitié de toutes les tâches actuelles réalisées sur le lieu de travail seront effectuées par des machines.

De nombreux emplois sont menacés par la robotisation. Alors qu’une conférence sur l’industrie 4.0 (autonomisation des métiers) se tiendra à Maurice les 26 et 27 septembre prochain, une étude internationale vient de révéler qu’en 2025, 52 % des tâches professionnelles courantes seront effectuées par des robots. Cette étude a été publiée par le Forum Economique Mondiale, le lundi 17 septembre dernier et elle a été reprise par l’Agence France Presse (AFP). Heureusement, les emplois à haute qualification seront conservés et leur nombre devraient même augmenter.

« D'ici 2025, plus de la moitié de toutes les tâches actuelles réalisées sur le lieu de travail seront effectuées par des machines, contre 29 % aujourd'hui », assurent les auteurs de l’étude. D'ici 2022, ce sont au total 75 millions d'emplois qui pourraient disparaître, notamment dans la comptabilité, le secrétariat, les usines d'assemblage, les centres de gestion des clients ou encore les services postaux.

Mais les chercheurs estiment que 133 millions d'emplois pourraient être créés en parallèle, essentiellement en lien avec la révolution numérique dans les secteurs de l’intelligence artificielle, du traitement des données (big data), des logiciels informatiques et du marketing, entre autres.

Les développeurs et spécialistes de nouvelles technologies seront très demandés. « Les pénuries de compétences sont particulièrement préoccupantes dans les secteurs des Technologies de l'Information et des Communications (TIC), des services financiers et des mines et métaux », souligne l’étude. Cinquante pourcent  des entreprises mondiales interrogées prévoient une diminution de leur effectif d’ici 2022, 40 % s’attendent au contraire à devoir recruter davantage de personnel.