Actualités

Audit 2018-19 : Logement et terres - terres sous-développées et arrérages de Rs 796 millions

Le bureau de l’Audit explique que quelque 370 arpents de terres ont été alloués à 13 ministères pour 60 projets. Cependant, diverses parties des terres sont restées peu développées pendant des années. Entre-temps, le ministère du Logement et des terres a déboursé quelque Rs 83 millions entre avril 2001 et juillet 2014 pour acquérir encore 52,8 arpents de terres pour quatre  ministères pour sept autres projets. Alors que les terres déjà disponibles sont restées inutilisées pendant une période de cinq à 18 ans.

Arrérages de Rs 796 M

Le bureau de l’Audit déplore les arrérages dus au ministères du Logement et des terres et explique même que les chiffres sont inexacts. « Mon bureau a signalé que pour 2016-2017 et 2017-2018, les arrérages ont été misstated et les anomalies sont persistantes pour 2018-2019 », souligne-t-il. L’Audit met aussi l’emphase sur un système de recouvrement de dettes inefficace.  En 2018-2019, seulement Rs 363 millions de dettes ont été récupérées. Le ministère explique que le système sera amendé pour être plus efficace.

Faux permis de morcellement

Aucun mécanisme de contrôle n’étant en place pour permettre le recoupement de la validité des permis de morcellement. En 2019, la Morcellement Unit a signalé 10 cas de faux permis de morcellement au ministère. À la suite d’enquêtes menées par l’unité de contrôle interne, 24 autres cas ont été identifiés entre janvier 2016 et mars 2019. Les frais de morcellements abandonnés pour les 34 affaires se sont élevés à environ Rs 3,4 millions. 

Le bureau de l’Audit mentionne également certaines lacunes en ce qui concerne l’administration des terrains à bail. Certains contrats n’ont pas été renouvelés et cela a résulté à des pertes de revenus, explique le bureau de l’Audit.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !