Législatives 2019

Au No 19 : Collendavelloo ne laisse pas «tranquille» le MMM

Les trois candidats de l'Alliance Morisien, dont les Nos 2 et 4 du GM.

Le leader du Mouvement Libérateur, Ivan Collendavelloo, a tiré à boulets rouges contre le MMM et Paul Bérenger. Contrairement à l'appel lancé par le leader de l'Alliance Morisien, Pravind Jugnauth, de « laisser tranquille le MMM », ce dernier a été la cible prinicipale des intervenants.

C’était lors d’une réunion nocturne dans la circonscription No 19, vendredi « PTr et PMSD n'arrivent pas à définir leur liste. Même Navin Ramgoolam ne sait pas où il veut être candidat, mais personne ne veut de lui.

Il y a aussi le MMM qui a trahi en 2014 et il veut remettre le PTr à la tête du pays. On ne peut faire confiance à Paul Bérenger. Sur la réforme électorale, nous proposons un quota d'élus à condition que le gouvernement ait une majorité de 3/4, le MMM a voté contre. Également sur le financement des partis politiques où il faut enregistrer les contributions avec des comptes audités, le MMM s'est dit contre. Voilà pourquoi il ne faut pas voter un candidat MMM ici ou ailleurs», a dit le Premier ministre adjoint.

Il s'est aussi appesanti sur le nombre d'habitants de la région qui ont trouvé du boulot, la distribution d'eau sans coupure 24/7 et l'introduction du salaire minimal. « Pendant 20 ans, il a lutté pour les travailleurs, a été ministre, Premier ministre, il n'a jamais pu instaurer le salaire minimal. C'est pourquoi il ne faut pas voter le MMM ici et dans d'autres circonscriptions », a-t-il insisté.

Il a aussi dénoncé l'attitude de Rama Sithanen vis-à-vis des travailleurs et de sa "générosité" envers les grandes entreprises.

L'actuel gouvernement a redoré le blason des travailleurs dont la dernière législation en faveur des travailleurs a été saluée mêmes par des syndicalistes.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !