Législatives 2019

Au no 12 : le lapsus de Kavi Doolub qui a remplacé Dev Kowlessur, privé d'un ticket à la dernière minute pour un lapsus

Décidément, ils sont nombreux les candidats aux législatives du 7 novembre qui ont du mal à retenir les noms. Dernier cas en date celui de Kavi Doolub, candidat de l'Alliance Morisien (MSM-ML-Mouvement Alan Ganoo) dans la circonscription no 12 (Plaine-Magnien/Mahébourg) qui a eu toutes les peines du monde à bien prononcer le nom de son colistier Stephan Toussaint.

Prenant la parole lors d'un meeting à Plaine-Magnien, ce vendredi après-midi, 18 octobre, Kavi Doolub a prononcé à deux reprises «Toufaim» au lien de Toussaint. Il s'est ensuite repris et a donné une petite tape amicale sur l'épaule de Stephan Toussaint pour s'excuser d’avoir écorché son nom au micro.

«Mo fer parti lalians morisien. Kan mo pe deboute mo pe get sa lafoul prezan ici li. Lalians morisien se pa mwa Kavi Doolub, se pa ziss kamarad Stephan Toufaim, Toufaim, Toussaint, se pa ziss Bobby Hurreeram. Lallians morisien se nou tou ici la», a-t-il lancé.

Notons que Kavi Doolub, comptable de profession, a été aligné à la dernière minute par l'Alliance Morisien. Il a été appelé à remplacer Dev Kowlessur, qui a été privé de son ticket pour avoir commis un lapsus. Il avait confondu Pravind Jugnauth et sir Anerood Jugnauth lors d'une réunion de l'Alliance Morisien à Mahébourg. D'autres candidats comme Seety Naidoo (candidat de l'Alliance Morisien au no 19) et Suren Dayal (pressenti pour être candidat du PTr au no 8) ont aussi commis des lapsus lors de cette campagne électorale pour ces législatives 2019.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !