Actualités

Au cœur de l’info : une unification de la famille militante sans le ML

Alan Ganoo et Steven Obeegadoo. Alan Ganoo et Steven Obeegadoo.

Alan Ganoo, président du Mouvement patriotique (MP) et Steven Obeegadoo de la Plateforme militante, deux dissidents du MMM, étaient les invités de l’émission ‘Au cœur de l’info’ sur Radio Plus, lundi. Ils ont évoqué le rapprochement des deux formations et de leurs projets d’avenir. L’émission était animée par le tandem Patrick Hilbert-Ruth Rajaysur.

Selon Steven Obeegadoo, « un vide s’est installé depuis plusieurs années. » L’ancien électorat du Mouvement militant mauricien (MMM) et de nombreux Mauriciens, avance-t-il, sont déçus. Il fait ressortir que la Plateforme militante et le MP « ont la capacité de redonner de l’espoir à la population et de combler le vide ». « Le MMM s’essouffle. Après la défaite du parti en décembre 2014, il a connu une désorientation. Ceux qui ont quitté le MMM avaient leurs raisons. Il devait y avoir un nouveau souffle. Nous avons le potentiel pour changer les choses sur l’échiquier politique, car les partis traditionnels se font vieux », poursuit Alan Ganoo.

« Le MMM n’est plus crédible »

Quelle est la différence entre le MMM et l’alliance de ces deux formations ? « Le MMM n’est plus un parti politique crédible, efficace ek nepli konn gayn  eleksion », réplique Steven Obeegagoo se référant aux multiples échecs du MMM lors de divers scrutins depuis 2005. Il souligne que l’alliance entre le MP et la Plateforme militante promet d’être « crédible et efficace ». « Nous sommes une entité à part. Nous avons une existence en nous-mêmes. On doit trouver une formule pour travailler avec les jeunes et les forces progressistes du pays », ajoute le président du MP.

L’adhésion du ML

Le Muvman Liberater (ML) a aussi été créé après le départ d’Ivan Collendavelloo du MMM. Ce dernier est d’ailleurs le leader du ML. Sera-t-il approché pour une collaboration avec le MP et la Plateforme militante ? « Le ML a adopté une autre logique. À ce jour, un rapprochement avec le ML semble difficile. Je me refuse à croire qu’il y a une concordance avec le ML lorsqu’on réalise la trajectoire du parti catapulté au pouvoir en décembre 2014. Les militants du ML n’ont démontré aucun intérêt d’une telle unification », souligne Alan Ganoo. Quid du député Kavi Ramano, autre démissionnaire du MMM et ex-membre du MP ? Alan Ganoo rétorque qu’il entretient « de bonnes relations » avec son « camarade Kavi ». « Nous parlons souvent de politique. Mais chacun prend ses responsabilités. Kavi Ramano est assez intelligent et c’est à lui de prendre ses décisions. »

Élections générales

Concernant les élections générales, la  priorité  des deux formations n’est pas de  discuter  d’alliance.

« Nous devons donner une chance à notre synergie qui est en train d’émerger. On ne peut affaiblir notre situation à travers un agenda caché. On ne peut penser à concrétiser une alliance. La priorité est de créer l’énergie politique voulue », précise Alan Ganoo. Selon lui, « la population mauricienne est devenue aussi, voire plus intelligente que les politiciens ».

« Nous sommes arrivés à un point où l’argent fait les élections. Nous travaillerons à la mise sur pied d’un système visant à mettre fin à cette situation pourrie. Nous désaprouvons l’utilisation de fonds publics pour financer les campagnes électorales. Il faut trouver des façons règlementées », ajoute Steven Obeegadoo.
Y a-t-il une possibilité de briguer les prochains scrutins seuls ? « Pourquoi pas ? Tout dépendra de l’électorat. Notre lutte politique n’a jamais été basée sur des intérêts personnels pour devenir ministre ou Premier ministre. Tout est possible. On ne peut faire de pronostic. Notre principale ambition est d’être la nouvelle force politique », souligne Alan Ganoo.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective