Actualités

Au cœur de l’info : travailleurs clandestins et présumés meurtriers

L’émission Au cœur de l’info, sur Radio Plus, présentée par Terence O’Neill et Florence Alexandre, était axée sur les travailleurs clandestins impliqués dans un cas de meurtre à Vallée-des-Prêtres.  « Ne pas dramatiser la situation. » Le syndicaliste Fezal Ally Beegun est revenu sur le cas du meurtre d’Aboo Swaleh Futta, à Vallée-des-Prêtres. Il souligne que cela démontre comment les travailleurs étrangers sont exploités. Dans certains cas, des travailleurs illégaux sont devenus des gros bras, ajoute-t-il. « Ils viennent de Madagascar sans connaître les rouages de Maurice et ont joué aux gros bras sans connaître la gravité de leurs actes… ».

Fezal Ally Beegun a fait comprendre qu’il est temps de mettre sur pied une enquête sur le trafic humain à Maurice, surtout par les agents recruteurs. « Au lieu d’humilier les travailleurs clandestins devant la justice, il faut les questionner pour connaître les rouages du trafic humain. Ils travaillent illégalement mais ils ont reçu des ordres… Un délit reste un délit. Mais il faut savoir comment ils ont pu commettre un meurtre ? Peut-être qu’ils ont reçu des menaces d’expulsion … »  L’avocat Khushal Lobine a, quant à lui, parlé de manque de synergie entre le Passport and Immigration Office (PIO) et le ministère du Travail. L’avocat estime que le travail au noir dans des conditions déplorables poussent des clandestins à des actes illicites. Pour l’homme de loi, il ne faut pas qu’il y ait un sentiment de xénophobie dans le pays. Notre interlocuteur parle de crime atroce commis par des étrangers. Il est temps pour que la loi soit revue pour prévenir ce trafic, dit-il. « A-t-on un système efficace pour savoir qui sont ceux qui travaillent après l’expiration de leur permis de travail ? » s’interroge Khushal Lobine.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !