Actualités

Au coeur de l’info - Taux de manganèse dans l’essence : les victimes doivent intenter des procès

Taux de manganèse élevé : tous les véhicules à essence ayant mis du carburant en novembre et en décembre 2019 sont à risque et auront des problèmes mécaniques à la longue. Les victimes devraient poursuivre la State Trading Corporation (STC).

C’est ce qu’a affirmé Vik Bungsy, After Sales Manager chez CFAO Motors, après la détection d’un taux excessif de 129 mg/l de manganèse dans l’essence durant les deux derniers mois. C’était dans l’émission Au cœur de l’info animée par Florence Alexandre et Terence O’Neill sur Radio Plus, jeudi. Vik Bungsy affirme que l’effet de la manganèse sur un véhicule est irréversible. « Manganese li ress dan ou loto, mo kapav dir ou ki 3 300 loto finn gagn problem e ki sif la pou ogmante », ajoute l’intervenant. Mrinal Teeluck,  secrétaire général  de la Motor Vehicle Dealers Assocation, a aussi été invité sur le plateau. Il s’interroge sur la qualité des tests effectués par la State Trading Corporation (STC) sur le carburant avant que la cargaison n’arrive à Maurice. « Eski STC inn demann SGS fer tes mangalese kan finn gagn lesanss isi ? », demande Mrinal Teeluck. Concernant les 3 300 véhicules déjà endommagés, selon lui, les clients doivent poursuivre les autorités concernées pour avoir des dédommagements. 

Également invité sur le plateau, Jayen Chellum, secrétaire général de l’ACIM, est d’avis qu’il faut situer la responsabilité dans cette affaire pour le remboursement des clients dont les voitures ont été endommagées.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !