Actualités

«Au Cœur de l’info» sur Radio Plus - Irfan Rahman : «Ceux qui n’ont pu voter sont deux fois et demi plus nombreux qu’en 2014»

Irfan Rahman

Mis sur le grill, vendredi, par Nawaz Noorbux et Jugdish Joypaul concernant les polémiques entourant le scrutin du 7 novembre, le commissaire électoral Irfan Rahman a indiqué que le nombre d’électeurs n’ayant pu voter car leur nom ne figurait pas sur la liste électorale serait bien plus que 6 813.

Et d’ajouter que ce n’était « pas un phénomène nouveau » et que ce nombre est « de deux fois et demi le nombre de 2014 ». Irfan Rahman reconnaît aussi que face à « autant de polémiques après des élections générales, la crédibilité de nos institutions a été entachée, même s’il y a des explications ».

Il plaide aussi pour que le registre électoral reste ouvert afin que les gens puissent s’inscrire à n’importe quel moment avant des élections générales. « Je suis en faveur d’un Supplement Register, mais cela nécessite un consensus électoral. » 

Quant aux deux bulletins de vote retrouvés aux nos 3 et 4, le commissaire électoral reconnaît qu’il s’agit de cas uniques, même si « les bulletins retrouvés sont authentiques ». « Je souhaite que l’enquête policière aboutisse et qu’une sanction exemplaire s’en suive. Il ajoute être en faveur du comptage des bulletins le même jour que l’élection et préconise l’utilisation du vote électronique. Concernant les bulletins bien rangés dans une urne scellée au no 5 (Pamplemousses/ Triolet), Irfan Rahman répondra : « La fonctionnaire a agi sur les ordres du Returning Officer. On ne peut pas tamper un bulletin de vote avec un T-square, étant donné que cette règle ne dispose pas d’encre. » D’ailleurs, le Returning Officer a demandé aux candidats de vérifier les scellés sur la boîte « et tout était en règle ». Concernant les différences du nombre de votes obtenu lors des nouveaux décomptes, Irfan Rahman soutient qu’une « erreur humaine ne peut être considérée comme une fraude ».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !