Live News

«Au cœur de l’info» : Rutnah en faveur de la peine capitale dans certains cas

On s’est à peine remis du meurtre du petit Ayaan qu’un autre drame plonge le pays en émoi : l’assassinat de la policière Raghoo. La racine de ces deux cas : la drogue. L’émission Au cœur de l’info du jeudi 26 novembre 2020 était axée sur le thème suivant : « Law and Order et trafic de drogue : quelles soutions ? »

Terence O’Neill a reçu sur le plateau Me Ravi Rutnah. L’avocat se prononce en faveur de la peine de mort, comme le Premier ministre. « Dans des cas exceptionnels, comme celui d’un enfant de deux ans battu à mort ou encore celui de la policière décédée où il y a des overwheming evidences, il faut un système de Fast Track qui permette de les écouter au plus vite. Si les accusés sont trouvés coupables, on les condamne à mort, au lieu de les envoyer en prison et de les nourrir des années durant avec l’argent des contribuables », a expliqué l’homme de loi. 

Le psychologue Vijay Ramanjooloo a, pour sa part, affirmé qu’il faut faire la distinction entre la violence et l’agressivité. Selon lui, il faut revoir l’éducation. « Nous devons humaniser les enfants. C’est le travail des parents, de l’école et de la société », a-t-il dit.  

Asrani Gopaul, Senior Lecturer en Social Policy and International Social Work, préconise une approche ciblée. S’agissant de la réintroduction de la peine de mort, il se demande si cela aura un effet dissuasif. « Cela mettra-t-il un frein à la criminalité ? Il faut une étude avant un durcissement des lois », a-t-il prévenu.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !