Live News

Au cœur de l’info - Nouvelle hausse du prix de l’essence : l’impact dans d’autres secteurs d’activités évalué

« La nouvelle hausse du prix du carburant est injustifiée ». Les intervenants ont, lors de l’émission Au cœur de l’info, animée par Florence Alexandre, jeudi 19 mai, sur Radio Plus, tous estimé que « l’essence est surtaxée ». 

La nouvelle hausse du prix de l’essence a fait l’objet de discussions. Entre les chauffeurs de taxi qui auront moins de clients et les boulangers qui brandissent la menace de fermeture, l’impact de cette augmentation sera important. Le ministre Sunil Bholah, qui était un des intervenants, lors de cette émission, a expliqué que « la situation était inévitable ». 

La situation n’est guère reluisante pour les propriétaires de vans scolaires qui, après une hausse de leurs tarifs au début de l’année, ne sont pas en mesure de réclamer une nouvelle augmentation aux parents. Selon Shameem Sahadut, vice-président et porte-parole de l’Association of School Bus Owners, certains chauffeurs ont cessé leurs activités. Cela, après que plusieurs parents ont décidé d’envoyer leurs enfants à l’école par autobus. Selon lui, ces différentes augmentations des prix des carburants ont entraîné un gros manque à gagner pour les différents propriétaires de vans scolaires.

Quant à Reza Uteem, responsable du dossier économique du Mouvement militant mauricien (MMM), il a soutenu que la récente hausse est de la « pure provocation » avec tous les gaspillages dont « est coupable le gouvernement ». Pour lui, le GM ne peut se cacher derrière le conflit entre la Russie et l’Ukraine. « L’essence est trop chère parce qu’elle est surtaxée », a-t-il dit.

La structure du prix de l’essence revient à nouveau sur le tapis. Partageant l’avis de l’élu mauve, Jayen Chellum, secrétaire général (SG) de l’Association des consommateurs de l’île Maurice (Acim) évoque des « taxes inutiles ». Ainsi, il est d’avis que le gouvernement « est en mesure d’enlever Rs 10 de taxes inutiles ». 

Jayen Chellum a également plaidé pour une baisse des salaires des parlementaires « en guise de solidarité ». « Le gouvernement peut faire des sacrifices. Qu’il nous montre qu’il se serre la ceinture également », a soutenu le SG de l’Acim. 

Sunil Bholah : « Le GM a besoin d’argent pour maintenir les subsides » 

Pour le ministre Sunil Bholah, qui assure l’intérim au ministère du Commerce, la hausse des prix des carburants « est tout à fait justifiée ». Selon lui, il faut voir les choses dans leur contexte et ne pas faire de comparaison entre la situation d’il y a quelques années et maintenant. « Depuis 2020, le pays n’a pas enregistré de grandes recettes en raison de la pandémie de la COVID-19. Le gouvernement a néanmoins dû faire des dépenses pour faire face à la maladie » a-t-il dit. Le ministre a affirmé que ce n’est pas de gaieté de cœur que le gouvernement a dû accéder à cette hausse. « Le gouvernement a besoin d’argent pour maintenir les subsides et aider les personnes au bas de l’échelle et la classe moyenne », a-t-il dit.

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !