Actualités

Au cœur de l’Info : les produits qui arrivent au pays tombent sous la responsabilité de la douane

actualites

Les trafiquants de drogue ne cessent d’évoluer. Si, dans les années 1990, la drogue était importée dans les pièces de voiture, de nos jours, ils utilisent d’autres astuces.

C’est ce qu’a souligné le chef inspecteur de l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu), Nawshad Maudhoo. Il répondait aux questions de Ruzayna Beegun et Jean-Luc Emile dans l’émission Au cœur de l’info sur Radio plus mardi après-midi.

Le chef inspecteur a indiqué que les trafiquants ne cessent d’évoluer. « Dans les 1990, les trafiquants utilisaient des pièces détachées pour importer de la drogue. On pouvait la détecter. Tous les produits qui entrent à Maurice sont sous la responsabilité de la douane. L’Adsu vient juste après », a-t-il dit. Ce dernier a souligné que c’est la prérogative de la douane de vérifier les conteneurs.

Dans chaque région où les voitures sont importées, il faut avoir un scanner, a-t-il souligné. « Même les scellés sur les conteneurs, c’est la douane qui s’en occupe. Si on suspecte quelque chose, alors on doit travailler de concert avec la douane », a-t-il dit. Nawshad Maudhoo a indiqué que tous les colis qui entrent au pays sont sujets à des contrôles.

Il a également fait comprendre que la douane à un scanner pour tous les produits. « On n’a pas un body scanner, mais la douane en a fait provision à l’aéroport. Malgré cela, on a fait des saisies », a-t-il dit.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective