Live News

Au cœur de l’info : le PMSD dépose une motion ‘of disallowance’ ce mardi

Adrien Duval Adrien Duval était l’invité de l’émission de Radio plus.

Le Parti mauricien social démocrate (PMSD) présentera aujourd’hui, à l’Assemblée, une motion ‘of disallowance’ contre un projet de loi sur l’immigration qui sera présenté ce 16 avril. Les nouvelles dispositions donnent les pleins pouvoirs discrétionnaires au Premier ministre de refuser la nationalité mauricienne à un étranger ayant épousé un/une Mauricien(ne).

Adrien Duval, député du PMSD intervenait dans l’émission Au cœur de l’Info animée par Ruth Rajasur et Patrick Hilbert le lundi 15 avril. Il a qualifié de tels amendements « d’anticonstitutionnels ». Il estime que c’est un « mauvais signal donné à la diaspora qui a pourtant été invitée par le gouvernement à rentrer au pays. Les risques de déportation seront omni-présents », a-t-il dit.

Adrien Duval a qualifié le projet d’amendement de « pire loi qui ait été présentée à l’Assemblée depuis la Prosecution Commission Bill, loi qui est à l’origine du retrait du PMSD du gouvernement... »

A aussi été abordée au cours de l’émission, la chute des arrivées et des recettes touristiques, selon les données officielles. Alors que le ministre du Tourisme, Anil Gayan a pointé du doigt Air Mauritius, Bissoon Mungroo, président de l’Association des hôtels de Charme et membre du board d’Air Mauritius, a exprimé un avis contraire. Les arrivées des Chinois ont chuté de 100 000 à moins de 50 000, car « le gouvernement a enlevé les subventions accordées sur les billets d’avion ». Lorsque le coût des billets était à la baisse, les Chinois en ont profité et quand ils ont eu à payer le prix réel, cela les a refroidis. « Le gouvernement ne pouvait continuer à pomper des fonds publics pour financer les voyages des Chinois », a expliqué Bisson Mungroo. Pour les autres destinations, à La Réunion, il y a les effets des Gilets jaunes en France. Pour le Royaume-Uni, le Brexit et pour l’Inde, on est en période d’élections.

D’autres intervenants ont donné leurs points de vue sur les arrivées touristiques : Jeenarain Soobagrah, de Bonny Air Travel, Jean Michel Pitot, président d’Association des Hôteliers et Restaurateurs de l'île Maurice (AHRIM) et Barlène Pillay de la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI).