Actualités

Au cœur de l’info - Etienne Sinatambou : «Les instigateurs sont des membres de l’opposition»

Etienne Sinatambou

Les mouvements de protestation des victimes des récentes inondations dans différentes régions périphériques de la capitale ont été le sujet de l’émission Au cœur de l’Info du mardi 23 avril, animé par Ruzayna Beegun et Jean Luc Émile sur Radio Plus.

Un des principaux intervenants : le ministre de la Sécurité sociale est arrivé à la conclusion que ce sont les membres de l’opposition qui ont incité les gens à la rébellion. Etienne Sinatambou avait auparavant longuement expliqué le mécanisme qui doit être suivi pour venir en aide aux sinistrés.

En réponse à des questions de quelques auditeurs, il a expliqué que la police a la responsabilité de visiter les demeures et de délivrer des certificats. Après un accrochage verbal avec Jean Luc Émile, le ministre s’est trouvé face à un invité-surprise qui est venu faire monter la température. Il s’agit de l’inspecteur Bhujawon, président du syndicat des policiers. 

Pour commencer, « ce n’est nullement le rôle de la police d’aller visiter les maisons touchées par la montée des eaux », a indiqué celui-ci. Ce travail est la responsabilité des préposés de la Sécurité sociale. D’ailleurs, la police est dans l’incapacité de répondre au très grand nombre de demandes. « Comment trois policiers dans un poste pourraient-ils satisfaire tout le monde ? »

Le ministre a réagi en disant que la vérité avait éclaté et que la police refusait d’accomplir les tâches qui relèvent de ses responsabilités. Si une telle mission comporte des risques, il appartient à la police de s’assurer que l’ordre soit respecté, ajoute le ministre. Etienne Sinatambou ne croit pas que les préposés de son ministère, en majorité des femmes, pourraient être chargés de ce genre de travail.

Le chef de file du Parti travailliste à l’Assemblée nationale, Shakeel Mohamed, a expliqué qu’il est normal qu’il réponde à l’appel de détresse de ses mandants qui voulaient savoir à qui s’adresser, en leur disant de se rendre au bureau de la Sécurité sociale.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !