Live News

Au Coeur de l’Info - Ajay Gunness : «Why not Boolell ?»

La question du poste de Premier ministre a été évoquée en long et en large sur le plateau de l’émission Au Cœur de l’Info sur les ondes de Radio Plus, vendredi. Le leader adjoint du MMM, Ajay Gunness, s’est exprimé favorablement en faveur d’Arvin Boolell comme candidat à ce poste suprême. 

« Boolell est un bon ami et je pense que c’est un candidat qui fait l’unanimité ». C’est l’opinion exprimée par le leader adjoint du Mouvement militant mauricien (MMM). Ajay Gunness était sur les ondes de Radio-Plus, vendredi 26 février 2021, lors de l’émission Au Cœur de l’Info, présentée par Nawaz Noorbux et Jugdish Joypaul. 

Si Ajay Gunness a, tout au long de l’émission, expliqué que le leader du Parti travailliste, Navin Ramgoolam, ne peut être présenté au poste de Premier ministre dans une éventuelle alliance avec le MMM, le PMSD et le Reform Party, il a, en revanche, déclaré que le candidat à ce poste pourrait très bien émerger des rangs des Rouges. 

Pour le leader adjoint des Mauves, « Arvin Boolell est un homme consensuel qui fait un bon travail de leader de l’opposition. » Revenant sur le problème Ramgoolam, Ajay Gunness a soutenu qu’il y a un sentiment général au sein de la population qui ne veut pas de Navin Ramgoolam au poste de Premier ministre. « Plusieurs personnes au sein même du Parti travailliste sont d’avis que l’on ne peut présenter Ramgoolam au poste de Premier ministre, mais ils n’ont pas le courage de le dire », a-t-il fait ressortir. 

« Nous ne nions pas le fait que Ramgoolam ait aussi contribué pour le pays. Mais il faut à présent avoir une fraîcheur. Tout le monde dit oui au Parti Travailliste, mais non à Ramgoolam », a déclaré le leader adjoint du MMM. 

Le député du PTr, Shakeel Mohamed, qui était aussi invité à cette émission, dira ne pas comprendre « l’empressement de devoir se pencher sur la question du poste de Premier ministre maintenant. » Il a fait ressortir que la prochaine échéance électorale sera celle des municipales où il n’est pas question de poste de Premier ministre. « Le plus important devrait être l’élaboration d’un programme, tout en prenant en compte l’opinion des Mauriciens. Chose qui n’a jamais été faite dans le passé », a-t-il dit. 

« Il est temps de donner la chance aux organisations citoyennes. Pour moi, identifier le problème comme fait le MMM en visant Navin Ramgoolam, n’est pas bon », a ajouté le Whip de l’opposition. Évoquant l’avenir de l’entente des partis de l’opposition, Shakeel Mohamed et Ajay Gunness se sont tous les deux exprimés en faveur de « l’unité ». « Il y aura toutefois des sacrifices à faire », a néanmoins fait comprendre le leader adjoint du MMM. 

L’émission a également été marquée par les interventions de Bruneau Laurette et de Géraldine Hennequin-Joulia, membre du parti Idéal Démocrate (ID). Bruneau Laurette a affirmé que son groupe Linion Sitwayin ne soutiendra aucune alliance qui présentera Nando Bodha comme leader, car ce serait, selon lui, « répéter le même calcul qui est en place depuis plus de 50 ans. » Géraldine Hennequin-Joulia a, quant à elle, insisté sur l’importance « de proposer un véritable programme qui pourra incarner la rupture avec le système actuel. »
 

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !