Législatives 2019

Au cœur de la campagne - Pauvreté : intensifier le combat

Patrice Armance, France Marie et Joe Lesjongard sur le plateau de Radio Plus.

Les invités de l’émission Au cœur de la campagne, le jeudi 17 octobre, en l’occurrence Joe Lesjongard, de l’Alliance Morisien, Patrice Armance, de l’Alliance nationale, et France Marie, du Mouvement militant mauricien, ont tous promis d’intensifier la lutte contre la pauvreté. Ils étaient les invités de Florence Alexandre et de Terence O’Neill sur le plateau de Radio Plus.

Joe Lesjongard et Patrice Armance se sont aussi exprimés en faveur d’une révision des procédures pour déterminer qui est éligible à une pension d’invalidité. C’était, du reste, le seul point où il y a eu consensus lors de l’émission. Il y a eu un premier accrochage entre Patrice Armance et Joe Lesjongard, lorsqu’il a été question du nombre de logements sociaux construits durant le mandat de l’Alliance Lepep.

Selon le candidat du Mouvement socialiste militant (MSM), « 2 269 maisons ont été construites et livrées durant les cinq dernières années et 2 939 autres sont en phase de construction. » C’est un avis que Patrice Armance ne partage pas. Selon lui, « Joe Lesjongard a gonflé les chiffres.» Il indique qu’il y a eu « seulement 1 976 maisons qui ont été livrées, dont plus de 700 construites par l’ancien GM ».

L’autre question qui a soulevé de vives tensions sur le plateau a été le pouvoir d’achat des Mauriciens. France Marie a estimé que ce problème ne touche pas Joe Lesjongard « qui mange du homard ». Par la suite, il s’est rétracté à la demande de celui-ci.

France Marie est aussi d’avis que le gouvernement a échoué dans sa quête de faire reculer la pauvreté et l’extrême pauvreté. Selon lui, « le gouvernement a créé une société de consommation. » Il déplore aussi le fait qu’aucun pôle d’activités n’ait été créé durant ces dix dernières années.

Pour Patrice Armance, il faut d’abord relancer l’économie pour faire reculer la pauvreté. Il est aussi d’avis que « la politique sociale du gouvernement a été un échec ». Pour soutenir son avis, il a cité les chiffres du Social Progress Index. Maurice figurait à la 34e place en 2014 dans ce classement et en 2019, le pays a chuté à la 44e place.

Joe Lesjongard est d’avis que le gouvernement sortant a montré la voie pour atteindre les objectifs fixés par la Banque mondiale, qui consistent, entre autres, à éliminer l’extrême pauvreté d’ici 2030 avec l’introduction de plusieurs mesures socialistes. Pour le député sortant du MSM, les mesures telles que le salaire minimum, la Negative Income Tax et l’augmentation de la pension de vieillesse prouvent que Pravind Jugnauth est un humaniste et un socialiste.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !