Live News

Attentat à la pudeur : venu pour voler, il tente de violer la victime

L’époux, qui a été blessé lors de la lutte avec le malfrat, s’est rendu à l’hôpital Jeetoo pour des soins. L’époux, qui a été blessé lors de la lutte avec le malfrat, s’est rendu à l’hôpital Jeetoo pour des soins.

Le suspect est passé aux aveux et a déclaré avoir forcé la victime à lui faire une fellation sous la menace d’un couteau. Il est déjà en liberté conditionnelle pour une autre affaire de tentative de viol sur une adolescente de 13 ans.

La victime lui a dit qu’elle n’avait pas d’argent sur elle, mais de prendre tout ce qu’il souhaitait dans la maison.

Une femme de 24 ans, mère d’une fillette de deux ans, a vécu un véritable cauchemar vers 4 heures, le samedi 22 juin, aux mains d’un voleur qui a tenté de la violer. Celui-ci l’aurait même forcée à lui faire une fellation sous la menace d’un couteau.

L’incident s’est produit dans un morcellement à Pailles. La victime dormait à poings fermés avec son enfant de deux ans à ses côtés, tandis que son époux était au travail. Elle nous explique avoir entendu, vers 4 heures,  un bruit en provenance de la porte d’entrée de la maison. Elle est partie voir et elle est tombée nez-à-nez avec un individu encagoulé, qui portait des gants et un casque de motocycliste sur la tête. Il tenait un  tournevis à la main.  L’individu lui aurait lancé : « Krye to papa, to ena kas mo pe bizwin kas. » La victime lui a dit qu’elle n’avait pas d’argent sur elle, mais de prendre tout ce qu’il souhaitait dans la maison, sans faire de mal à son enfant et à elle. La victime ne savait pas que son calvaire venait de commencer. Elle a empêché l’intrus de pénétrer dans sa chambre à coucher. « Linn menas mwa avek enn kouto. Li dir mwa, tir to pantalon mo bizwin viol twa. Monn siplye li, linn apuy mwa avek miray e ti pe rod bes mo legging. Monn lit ar li », raconte la victime, en larmes.

Devant la résistance affichée par la jeune femme, l’homme a saisi son couteau et l’a forcée à se mettre à genoux et à lui faire une fellation. Cette dernière craignant pour sa vie et celle de son enfant s’est exécutée en fondant en larmes. Elle a prévenu le malfrat que son époux était sur le point de rentrer. L’homme s’est ravisé et s’est apprêté à quitter les lieux, tout en menaçant d’y revenir.

Au moment de sortir de la maison, il a croisé l’époux de la victime. « Mo trouv sa dimoun la pe sorti. Mo madam krye, li dir mwa, li finn rod viol li », raconte le mari.

L’individu a tenté de l’agresser, mais il ne s’est pas laissé faire. Malgré des blessures à la main et à la jambe, il est parvenu à maîtriser l’intrus. Une voisine qui entendu du bruit a aussitôt alerté la police. Des policiers en poste à Pailles sont immédiatement arrivés et l’homme a été arrêté. Il s’agit d’un certain Muhammad Yassin Ibne Rahim, 22 ans, un habitant de Pailles. Il était déjà en liberté conditionnelle pour une précédente tentative de viol sur une adolescente de 13 ans habitant la même localité.

L’agresseur a été traduit, samedi, devant la Bail & Remand Court sous une accusation provisoire d’attentat à la pudeur et a été placé en détention.

L’époux, qui a été blessé lors de la lutte avec le malfrat, s’est rendu à l’hôpital Jeetoo pour des soins. Il n’a pas encore consigné sa déposition à la police.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !