Xplik ou K

Atteint de maladie cardiaque depuis la naissance : Rs 50 000 manquent à Kian Sophie et sa mère

Laura Prudence Le garçonnet garde le sourire malgré sa maladie.

Laura Prudence souhaite une seule chose : la guérison de son fils. Habitante Résidence Vallijee et mère célibataire, le cours de sa vie a été chamboulé lors de la naissance de son fils Kian Sophie, âgé de six ans. «  Depuis sa naissance, mon fils est atteint d’une maladie cardiaque, les médecins m’ont dit au départ que sa maladie n’était pas grave», explique la mère. Selon elle, 17 jours seulement après la naissance de Kian, il a été admis aux urgences à l’hôpital Jeetoo pendant deux semaines. « Ce n’est qu’après ces 17 jours que les médecins m’ont informée qu’il souffrait d’une défaillance au niveau du cœur et qu’un suivi sera fait pour voir en grandissant comment il se porte avec la maladie  », explique Laura.

Depuis cette terrible nouvelle, elle a tout laissé tomber pour son fils. « Je travaillais comme maçon pour pouvoir faire tourner la maison. Je suis la seule source de revenus et je suis séparée de mon époux depuis une quinzaine d’années. Depuis que mon fils est malade je ne peux plus travailler et je dois m’occuper de lui », dit Laura.

Traitements en Inde

Elle raconte également ses nombreux va et vient à l’hôpital Jeetoo. Cette année,  le petit Kian est tombé gravement malade. Suite à une infection et des problèmes respiratoires, il a dû être admis à l’hôpital du Nord, car son état de santé s’est aggravé. « Les médecins l’ont transfèré à l’hôpital du Nord, car ils ont un département spécialisé pour ce genre de patients. Mon fils suivait des traitements, mais malheureusement, au bout d’un certain temps, il n’y avait pas d’amélioration, c’est ainsi que les médecins ont entamé les démarches auprès du ministère pour qu’il puisse aller en Inde pour des traitements approfondis au coût de Rs 500 000 », dit la trentenaire. « Nous devons être en Inde au plus tard le samedi 8 septembre, mais nous n’avons pas d’argent pour le logement, il nous manque Rs 50 000 pour le temps que nous passerons à l’hôpital Apollo de Chennai », dit-elle. « Si tout se passe bien, nous reviendrons après 22 jours, au cas contraire nous passerons un mois ou plus », dit-elle avant de conclure.

Aux âmes charitables souhaitant venir en aide à Laura et son fils, ils sont disponibles au 5 714 0811