Live News

Attaque d’un homme dans le Ward IV :  des images CCTV visionnées pour retrouver les deux rottweilers

Où sont les deux rottweilers qui ont mordu un homme de 43 ans, dans la soirée du dimanche 19 septembre, dans les rues du Ward IV, à Port-Louis ? C’est ce que tente de déterminer des enquêteurs du poste des Casernes centrales. 

Le propriétaire des deux molosses a été arrêté et il est en détention. Il répond provisoirement de négligence. L’homme de 43 ans est toujours hospitalisé et il a été opéré. Selon les pronostics médicaux, il aurait peu de chance de recouvrer l’usage de son bras droit.

Lors du visionnage des images de la vidéosurveillance, les enquêteurs ont remarqué que les chiens se sont enfuis en direction de la maison du propriétaire. Or, dans sa déposition, ce dernier a indiqué que ses chiens ne sont plus chez lui. 

Ce lundi, la police compte visionner d’autres images des caméras de surveillance dans la localité. L’interrogatoire du propriétaire devrait aussi se poursuivre. La police a entamé les démarches pour visionner les images de certaines caméras qui appartiennent à des particuliers qui habitent dans la localité. 

La police est convaincue que les deux molosses seront retrouvés. Lors de son audition, le propriétaire des chiens, en présence de son homme de loi, Me Yash Badhain, a demandé à la police de procéder au visionnage des caméras pour retrouver ses chiens. Selon lui, ses deux chiens auraient été volés. 

Il a été interrogé sur les circonstances dans lesquelles ses chiens s’en sont pris au comptable de 43 ans. Il a indiqué qu’il a pris connaissance de l’affaire sur les réseaux sociaux. « Lor internet ki monn trouv video ban lisien la ek sa dimoun la. » Le propriétaire a reconnu que l’attaque a eu lieu près de son domicile, selon les images qui ont circulé sur les réseaux sociaux. 

L’homme de 43 ans, qui est hospitalisé, a vingt-trois perforations profondes aux bras et aux jambes. Et une artère de sa main droite a été endommagée. Il a aussi été mordu au tendon gauche. Selon ses proches, il a besoin d’un suivi psychologique, vu le traumatisme causé par cette attaque de molosses.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !