Live News

AstraZeneca : les risques de thrombose sont faibles

Au mois de mai, la Joint Committee on Vaccination and Immunisation (JCVI), du Royaume-Uni, a émis un avis. Selon elle, les incidents impliquant les thromboses et une baisse du taux de plaquettes sanguines suivant la réception du vaccin est très faible. Le comité parle de 10,5 cas pour un million de doses administrées. Ce sont les plus jeunes qui sont touchés par ces incidents. Pourtant, le professeur Wei Shen Lim, président de la JCVI, a affirmé qu’il serait mieux que les personnes âgées de moins de 40 ans reçoivent un autre vaccin. Il rappelle, cependant, que le vaccin a sauvé plus de vie qu’il n’a causé d’incidents.

Le Dr Laurent Musango nous confie, pour sa part, que le laboratoire Oxford-AstraZeneca avait fait mention qu’il y a plus d’incidents liés aux thromboses chez de jeunes receveurs que chez les personnes du troisième âge. Il souligne, aussi, que le taux d’incident est presque infime.

Le Dr Nand Pyndiah explique que l’incidence néfaste des vaccins sur l’organisme est minime. « Les bébés font des vaccins pour des maladies plus dangereuses. Il faut comprendre que les vaccins ont plus de bienfaits que d’effets néfastes », affirme le virologue.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !