Politique

Assemblée nationale : Adrien Duval revient à la charge avec sa motion

Adrien Duval

La séance du mardi 14 mai sera marquée par quatre projets de loi. The United Nations (Financial Prohibitions, Arms Embargo and Travel Ban) Sanctions Bill et The Anti-Money Laundering and Combatting the Financing of Terrorism and Proliferation (Miscellaneous Provisions) Bill seront présentés en première lecture tandis que The Road Traffic (Amendment) Bill et The Curatelle (Amendment) Bill seront débattus en deuxième et troisième lectures.

Le député du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) Adrien Duval revient à la charge avec sa motion déposée sur le Non-Citizens (Employment Restriction) Exemptions (Amendment no 3) Regulations 2019. Cela, après l’échec survenu mardi dernier où la motion n’a pas été débattue. Adrien Duval a commenté un règlement promulgué par le ministre du Travail et de l’Emploi, Soodesh Callichurn et un texte présenté par le Premier ministre et ministre de l’Intérieur. C’était le vendredi 10 mai 2019, lors d’un point de presse.

« Il y a un amalgame en ce moment entre l’Immigration Amendment Bill présenté par le Premier ministre et ministre de l’Intérieur et les règlements que le ministre Soodesh Callichurn a apportés par voie d’une Government Notice,  concernant les étrangers qui ont épousé des Mauriciens. Avant l’introduction de ces règlements, tous les résidents étrangers qui ont épousé des Mauriciens avaient de facto le droit de prendre de l’emploi à Maurice. Aujourd’hui cela change sans aucune explication. Dorénavant, c’est le ministre du Travail qui décide si ces étrangers le peuvent ou non. Il pourra annuler le permis de travail de n’importe quel étranger qui aura épousé une Mauricienne. Avant il y avait une certaine assurance, mais ce n’est plus le cas désormais », a-t-il déclaré.

Il est également d’avis que cela vient créer une incertitude. « Quel employeur voudra embaucher cet individu ? C’est très important de débattre sur ces règlements. Cela concerne plusieurs personnes. On souhaite obtenir des éclaircissements. Le ministre n’a rien dit sur ceux qui ont épousé des Mauriciens. L’objectif de ma motion est de réclamer des explications au gouvernement sur ces règlements », a-t-il dit.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective