Live News

Assassinat de Manan Fakhoo : Yassin Meetoo se plaint d’avoir été privé d’une assistance légale, selon Me Mooroongapillay

Yassin Meetoo, l’un des suspects arrêtés dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Manan Fakhoo, a formulé une plainte en Cour de Rose-Hill, ce lundi matin 22 février. C’est ce qu’a affirmé son homme de loi, Me Rouben Mooroongapillay, à sa sortie du tribunal.

L’homme de loi déplore que son client, qui a arrêté le 15 février dernier, n’ait pu bénéficier de l’assistance d’un avocat.

« La polis dir li koumsa : oun fer ziska HSC ou kapav reponn kestion », a déclaré l’homme de loi.

« Li dir ki landemain ki’inn aprann ki li tiena enn avoka ki sipoze paret pou li ki finn retir li dan kes-la », poursuit-il.
Me Rouben Mooroongapillay indique que ce lundi après-midi, il s’entretiendra avec son client, en présence de la police. Yaassin Meetoo, précise-t-il, ne fait pas face à une charge provisoire d’assassinat mais d’« aiding and abetting ».

A savoir que les six suspects, qui ont été arrêtés dans le sillage de l’enquête sur l’assassinat de Manan Fakhoo, ont comparu devant la Cour de Rose-Hill, ce lundi matin 22 février sous forte escorte policière. Ils sont Yassin Meetoo, Bellal Meetoo, Muntasir Gokhool, Noorudhin Bholah, Ajum Beeharry et Multazam Sadullah.

Ils sont suspectés d’avoir élaboré un plan pour abattre Manan Fakhoo, tué de trois balles tirées à bout portant, à l’angle des rues Martingale et Swami Dayanand, à Beau-Bassin le 20 janvier. Ils sont maintenus en détention policière et devront retourner en Cour ce vendredi 25 février.

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !