Politique

Ashok Subron : «La Task Force est axée sur les ‘old politics’»

Le porte-parole de Rezistans ek Alternativ soutient que la Task Force ne met pas l’accent sur certaines recommandations, notamment le ‘new drug policy’ de la commission Lam Shang Leen. Dans une conférence de presse le samedi 18 août, Ashok Subron a déclaré que la Task Force est plus axée sur les ‘old politics’, soit une façon de faire qui date de la vieille époque. « Par exemple, je n’ai pas entendu Pravind Jugnauth parler du débat sur le cannabis, entre autres. » Cependant, il a déclaré qu’il n’est pas contre l’idée de la mise sur pied de ce comité.

Ashok Subron a déploré que Pravind Jugnauth n’ait pas encore adressé le sujet de la réforme électorale au Parlement. Il soutient que le Premier ministre n’a pas tenu l’engagement pris devant la Cour suprême. Selon lui, le leader du MMM Paul Bérenger semble en savoir plus sur le sujet. « Paul Bérenger a déclaré que la réforme viendra vers la fin de l’année. Nous voulons connaître ses sources, car il semble être sûr de ses propos. »
À une question de la presse sur la classification ethnique dans le milieu du système carcéral, « on est contre la classification de nos détenus… Ce serait une bêtise pour notre pays de faire cela, car c’est dangereux. Il existe déjà des stéréotypes dans ce milieu. »