Live News

Ashok Kumar attend la citoyenneté mauricienne depuis 16 ans

Reshma et Ashok Kumar. Reshma et Ashok Kumar.

Ashok Kumar Shivabhai Patel, 40 ans et originaire du Gujrât, en Inde, est marié à la Mauricienne Reshma, 31 ans, depuis le 13 août 2002. Le couple habite Pointe-aux-Piments et a deux enfants âgées de 14 et 9 ans. Malgré ses 16 ans de mariage, cela fait 10 ans qu’Ashok Kumar se bat en vain pour obtenir la nationalité mauricienne.

Sa demande a, chaque fois, été rejetée par le Prime Minister’s Office ( PMO)  sous la section 7 de la Mauritius Citizen Act, qui  régit la question relative à l’octroi de la nationalité mauricienne à des étrangers. Dans le cas d’Ashok Kumar, en 2007 et en 2016, il a fait une demande et a payé la somme de Rs 5 000 au PMO pour obtenir la nationalité mauricienne, mais cela lui a été refusé.

Le 20 novembre 2017,  Ashok Kumar a reçu une lettre  l’informant que sa requête n’a pas été approuvée, sans évoquer le motif de ce refus.

La lettre lapidaire annonçant au businessman la mauvaise nouvelle.

Il avait travaillé dans une usine à Maurice, avant de repartir pour son pays à l’expiration de son contrat. Il est retourné à Maurice et s’est marié à Reshma. Il détient un permis de résidence et travaille à son propre compte à Maurice. Il déplore le fait de ne pouvoir obtenir de prêt bancaire pour la construction d’une maison, ni pour investir dans son business, car il n’a pas de carte d’identité nationale.

Son épouse  Reshma estime que son mari est victime d’une politique à deux vitesses. En raison de sa longue absence de son pays, il ne peut bénéficier d’aucune des facilités dont jouit un citoyen de la Grande péninsule. Cela à la suite de nouveaux règlements émis par le gouvernement indien. Elle soutient que son mari est devenu un homme sans identité en Inde et qu’à Maurice, il ne bénéficie de rien, malgré sa contribution à l’économie du pays.

Bien qu’Ashok Kumar ne détienne toujours pas la citoyenneté mauricienne et demeure sans pièce d’identité officielle, son nom figure sur la liste électorale comme électeur dans la circonscription no 7. Il a exercé son droit de vote au cours de deux élections générales sur simple présentation de son passeport au bureau de vote. Ashok Kumar lance un appel au Premier ministre pour que lui soit enfin octroyée la nationalité mauricienne.

Au niveau du Prime Minister’s Office, on évoque la loi sur la demande de citoyenneté sous la section 7 de la Mauritius Citizenship Act de 1968. Il y est stipulé que toute personne a le droit de faire une demande de naturalisation après quatre ans de mariage auprès du PMO en s’acquittant d’une somme de Rs 2 000 non remboursables. Si la demande est approuvée, le postulant devra payer Rs 20 000. Un maximum d’environ un an, à partir de la date de la demande, est requis pour le traitement du dossier. Il existe aussi une clause concernant le deprivation of citizenship, à travers laquelle le PMO se réserve le droit de rejeter ou d’annuler une demande sans avoir à se justifier.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !