People

Ashna Nookooloo prête pour Miss International

Ashna Nookooloo Ashna Nookooloo se rend à Tokyo en octobre. 

Baptême de l’air pour Miss Mauritius International ! Ashna Nookooloo s’envole au Japon en octobre pour participer à la 58e édition de Miss International, prévue le 9 novembre, au Tokyo Dome City Hall. Elle veut représenter dignement son pays.

Est-ce qu’Ashna Nookooloo succèdera à l’Indonésienne, Kevin Lilliana ? Elle se consacre actuellement corps et âme à ses préparatifs. Les séances de coaching s’enchaînent, sous la houlette d’Ameeksha Dilchand, ancienne reine de beauté. Ashna Nookooloo, Miss Mauritius International, devra être à Tokyo au plus tard le 20 octobre. Sa sœur Anium, maquilleuse, l’aide aussi.

Notre compatriote de 22 ans, habitant Forest-Side est Administrative Officer pour une compagnie pharmaceutique. Elle confie : « J’ai fait des recherches avant mon départ et je sais que la compétition est rude. Dans le passé, certaines candidates ont été victimes de coups bas de la part d’autres concurrentes. Je me prépare à toute éventualité et j’espère que tout se déroulera sans pépin. Je suis ravie et fière de pouvoir représenter Maurice sur le plan international. »

Il y a un an, Ashna Nookooloo n’aurait jamais pensé vivre cette aventure. « J’ai toujours été fascinée par le concours Miss Mauritius et chaque année, la finale diffusée à la télévision, me faisait rêver. Je désirais tellement être dans les chaussures de ces demoiselles », confie-t-elle. Pourtant, elle hésite longtemps avant d’envoyer sa candidature. Elle le fait à la dernière minute.

C’est en jeans et T-shirt qu’Ashna se présente aux auditions. « Il devait y avoir 200 filles, les unes plus belles que les autres et je n’espérais pas être parmi les finalistes. » Une semaine plus tard, elle est agréablement surprise quand Primerose Obeegadoo, présidente du comité organisateur de Miss Mauritius, lui apprend qu’elle figure parmi les 12 prétendantes à la couronne.

« Je n’ai pas participé pour montrer que je suis belle, intelligente et talentueuse, mais pour vivre l’expérience et, contrairement à ce qu’on peut penser, Miss Mauritius vise à promouvoir la femme et ses capacités. Je m’apprêtais à vivre une des plus belles aventures de ma vie, les épreuves n’étaient pas de tout repos mais j’ai travaillé avec acharnement », précise Ashna. Ses efforts ne passent pas inaperçu. Elle est élue première dauphine de Miss International et c’est Laetitia Begue qui a participé à la grande finale en 2017. Cette année, Primerose Obeegadoo a décidé d’y envoyer Ashna car elle estime que cette dernière possède toutes les qualités requises.  

Ashna Nookooloo est l’aînée de la famille. Après sa scolarité au Forest-Side SSS, elle décroche une bourse auprès du Rotary Club de Curepipe qui lui permet de se former, pendant six mois, chez Integral Institute. Ensuite, son chargé de cours lui offre un stage d’un an dans son entreprise. Ashna pratique l’athlétisme depuis son plus jeune âge ainsi que la natation. Elle aime lire et passer du temps avec sa famille.