Live News

Arvin Boolell parle de «séquelles psychologiques» du confinement

Arvin Boolell a eu une rencontre avec Paul Bérenger et Xavier-Luc Duval à son bureau à l’Assemblée nationale ce jeudi après-midi 28 mai. 

Arvin Boolell, leader de l’opposition, Xavier Luc Duval, leader du Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD) et Paul Bérenger, leader du Mouvement Militant Mauricien (MMM), ont discuté de trois points : la rentrée parlementaire, le dé-confinement et le soutien financier de la Banque de Maurice à l'Etat pour soutenir l'économie.

La réunion a été suivie d’une conférence de presse d’Arvin Boolell. Il a affirmé que le confinement impacte gravement la santé des gens. Il cite des cas de stress post traumatique, de problème psycho-social en hausse à l’hôpital psychiatrique.  D’ajouter que ces stress génèrent d’autres maladies comme le diabète et des problèmes cardiaques. Il affirme que les gens doivent pouvoir sortir de chez eux tout en appliquant les mesures sanitaires strictes.

Arvin Boolell déplore que depuis le 21 novembre, le Parlement n’ait siégé qu’un seul mardi, soit le 5 mai dernier. Les députés, dit-il, n’ont eu que cette occasion pour poser des questions. 

Le leader de l'opposition, celui du MMM et le leader des bleus, demandent, aussi, que chaque parlementaire puisse intervenir sur les débats budgétaires. Arvin Boolell dit espérer que le Speaker accepte de donner un temps raisonnable aux parlementaires surtout aux membres de l’opposition.

Concernant l’économie, il réclame plus de clarté concernant les prélèvements et l’utilisation de Rs 60 milliards de la Banque de Maurice. « L’économie est gérée de façon irresponsable et le gouvernement doit donner des explications », a affirmé Arvin Boolell.

Paul Bérenger a, lui, demandé des tests aléatoires dans la population et une sortie de confinement sous des conditions sanitaires strictes. Il est intervenu dans la soirée de ce jeudi 28 mai par vidéo conférence sur sa page Facebook.  Il demande à ce que Maurice emboîte le pas à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), et à la France en arrêtant l’utilisation de l’hydroxychloroquine à cause de ses effets secondaires.
 
Paul Bérenger est aussi d’avis que le Parlement devrait siéger les mardis et que chaque député puisse pouvoir prendre la parole à l’occasion des débats budgétaires.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !