Live News

Arvin Boolell : «Les Mauriciens ont soif de liberté !»

Vous présidez le comité d’organisation de la grande marche de l’opposition du 13 février à Port-Louis. Quelles sont vos attentes ?
C’est une marche initiée par la classe politique, certes, mais c’est la marche des citoyens avant tout. Au-delà de l’événement, le but est de permettre aux citoyens de s’exprimer et de dicter le fonctionnement des politiciens. Il s’agit de forger une Mauritius Inc. Ceux au pouvoir ont fragilisé la démocratie. Nous avons en face de nous un système mafieux avec des ramifications politicofinancières. Les choses doivent changer. À Maurice, les grands mouvements, comme la création du Parti travailliste (PTr) d’ailleurs, ont démarré avec de grandes marches et mobilisations qui ont motivé des décisions du peuple. Là, il s’agit de démarrer une politique du renouveau.

Retrouvez l'intégralité de cet entretien dans l'édition du Défi Plus de ce samedi 6 février.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !