Politique

Arvin Boolell appelle le secteur financier à réagir

Arvin Boolell

Le leader de l’opposition tient à cœur le dossier Global Business. N’ayant pu adresser sa Private Notice Question (PNQ) sur le sujet, vendredi 28 février 2020, il a animé une conférence de presse le samedi 29 février 2020.

Le leader de l’opposition a ainsi lancé un appel aux acteurs du secteur financier, leur demandant de s’unir et de faire entendre leur voix. Il a une nouvelle fois tiré à boulets rouges sur le gouvernement qui, dit-il, met en péril ce secteur. Selon lui, « le dialogue primait avec les acteurs du secteur financier, qui emploie quelque 15 000 personnes, quand le PTR était au pouvoir ».

Maurice, soulignons-le, figure sur la Grey List of Juridictions de la Financial Action Task Force (FATF). La FATF est un organisme intergouvernemental de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme basé à Paris. Lors d’une séance plénière de cette institution tenue du 16 au 21 février à Paris, Maurice a été inclus dans la liste.  

Le leader de l’opposition avait prévu d’adresser sa Private Notice Question (PNQ) au ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance, Mahen Seeruttun, sur ce dossier vendredi. Mais, il avait été expulsé et suspendu pour deux séances après de vifs échanges avec le Speaker, Sooroojdev Phokeer.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !