Live News

Arrêtée pour vol de légumes à Triolet - Susmita : «L’époux m’avait sollicitée pour des services sexuels»

C’est une affaire qui laisse perplexe la police et c’est devenu le « Talk of the Town » durant la semaine. Après un vol de légumes rapporté dans la région de Triolet, voilà que l’enquête policière prend une tout autre tournure. 

Susmita (prénom modifié), la présumée voleuse de légumes, a allégué avoir été sollicitée pour des services sexuels par l’époux de la plaignante, une agricultrice de 54 ans. Le lundi 16 mai, cette dernière s’est tournée vers la police pour rapporter un cas de vol. Cela, après avoir constaté des anomalies sur son terrain agricole. Plusieurs légumes avaient disparu ainsi que des pesticides. Le tout valant Rs 7 050, alors que les dommages ont été estimés à Rs 9 500. Plus loin, lors d’une tournée sur le lopin de terre, une pochette noire et un téléphone cellulaire bleu ont été retrouvés. C’est suite à cette découverte que les enquêteurs se sont orientés vers une première suspecte. Il s’agit de Susmita, une jeune femme de 22 ans, résidant la localité.

Arrêtée et emmenée au bureau de la brigade criminelle, le mercredi 25 mai, la suspecte n’est pas passée par quatre chemins pour alléguer que « l’époux m’avait sollicitée pour des services sexuels ». Suite à cette déclaration, l’enquête policière prend ainsi une tout autre tournure. Face aux enquêteurs, la jeune femme a confirmé être la propriétaire de la pochette et du téléphone cellulaire. Cependant, elle nie catégoriquement les accusations de vol portées contre elle.

Interrogé, l’époux a rejeté les allégations de la jeune femme. Après une première séance d’interrogatoire, il a été autorisé à rentrer chez lui. 

Quant à la suspecte, une perquisition a eu lieu à son domicile, mais aucun article volé n’a été retrouvé sur place. Le même jour, elle a été traduite devant la cour de Pamplemousses, sous une accusation provisoire de vol. La police ayant rejeté sa demande de liberté conditionnelle, elle a été placée en détention policière dans l’attente de sa prochaine comparution devant la justice. Une enquête est en cours afin de savoir qui dit vrai.  
 

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !