Faits Divers

Arrêté pour complicité par l’ADSU : il porte plainte pour agression et menace par revolver

Arrêté en compagnie de trois présumés complices par l’Adsu lors d’une opération musclée à Albion, dans la nuit du dimanche 1er décembre, Arnaud Ono, un soudeur de 32 ans, a porté plainte pour agression et menace par revolver contre des limiers de l’Adsu. Il avait été arrêté par eux, alors qu’il se trouvait en compagnie de son ami Michael Fat King, 39 ans, après la découverte de Rs 1,29 million en liquide. Dans cette enquête, l’Adsu et la MRA ont saisi un hors-bord, soupçonné d’être utilisé pour le trafic de drogue, à l’île aux Bénitiers. Son propriétaire est recherché, alors que les suspects ont tenté de faire croire qu’ils se trouvaient à la plage pour rechercher un bateau qui était perdu. 

Dans sa plainte, consignée jeudi soir, cet habitant de La Gaulette explique que, le samedi 30 novembre, vers 2 heures du matin, il se trouvait sur la plage publique d’Albion en compagnie d’un ami. Il ajoute qu’ils attendaient qu’un proche vienne les récupérer, lorsqu’il a été surpris par un individu muni d’un revolver. Il explique que l’homme, qu’il a immédiatement reconnu comme étant un policier affecté à l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu), lui aurait alors laissé entendre que « depi lontan, nou pe rod twa, Chinois ». Par la suite, le suspect dit avoir été agressé au corps par un des limiers de l’Adsu, avant d’être conduit à leur bureau de Rose-Belle aux fins d’enquête. Arnaud Ono précise avoir été agressé au ventre et aux genoux, avant que les policiers ne le placent en détention dans une cellule au poste de police de Rivière-des-Anguilles. 

Le soudeur raconte que ce n’est que le mercredi 4 décembre que les policiers l’on conduit dans un dispensaire à Tyack. Ayant obtenu des médicaments, l’homme de 32 ans a alors été transféré dans une cellule au poste de police de Grand-Bois. Ses proches ont alors retenu les services d’un homme de loi, mais le suspect a expliqué qu’il ne voulait pas se faire examiner, car il n’avait plus de douleur. Dans sa déposition, Arnaud Ono explique qu’il peut identifier le policier qui aurait pointé un revolver sur sa tête avant de l’agresser. 

Michael Fat King : présumé recruteur

Michael Fat King est soupçonné d’être un élément important d’un réseau impliqué dans le trafic de produits stupéfiants opérant dans un faubourg de la capitale. Il se serait rendu à Albion pour prendre livraison d’un important colis de drogue. C’est lui qui a recruté ses trois complices : Alex Rouben Coureuse, Arnaud Ono et Shakeel Chotoye. Les quatre sont soupçonnés de faire partie du réseau chargé de récupérer la drogue à terre. Les organisateurs du réseau présumé sont cependant inconnus jusqu’ici. 

Selon les limiers de l’Adsu, la drogue proviendrait de Madagascar et la somme de Rs 1,29 millions retrouvée par l’Adsu sur les suspects devait servir à payer le skipper ayant transporté le colis d’héroïne en provenance de Madagascar. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !