Faits Divers

Arrêté pour attouchement sexuel - Le touriste saoudien : «Les câlins font partie de nos coutumes»

Des vacances en prison. Tel est le sort qu’a connu un touriste saoudien. Al Owais Nasser Abdool Azize Hassen, âgé de 57 ans, faisait partie d’un groupe de Saoudiens en vacances à Maurice début décembre. Ils séjournaient dans un hôtel de Grand-Baie. Toutefois, une employée de l’hôtel où il séjournait l’a accusé d’attouchements sexuels.

Les faits se seraient produits le 9 décembre vers 20 heures. Ce jour-là, l’employée d’hôtel s’était rendue au deuxième étage en vue de s’enquérir sur la raison qui a poussé les touristes saoudiens de ne pas consommer le dîner au restaurant de cet établissement hôtelier. Elle s’est adressée à Al Owais Nasser Abdool Azize Hassen. Selon elle, le touriste saoudien a commis des attouchements sur elle avant d’essayer de l’embrasser, mais elle a pris la fuite.

Après avoir fait le récit de sa mésaventure à ses proches, elle a porté plainte contre le touriste à la police. Le ressortissant saoudien a été arrêté. Lors de son interrogatoire, il a nié les allégations d’attouchements et a expliqué qu’il « venait en aide » à la victime. Cette dernière semblait triste, car plusieurs personnes ne sont pas descendues pour consommer le curry de poisson proposé par l’hôtel. L’employée lui aurait expliqué que, si la note n’était pas réglée, son supérieur la mettrait à la porte. Le touriste explique qu’il a demandé à l’employée de ne pas pleurer. « Ensuite, je l’ai prise dans mes bras pour lui faire un câlin, un geste qui fait partie des coutumes de mon pays », a-t-il déclaré dans sa déposition.

Le suspect a bénéficié de la liberté conditionnelle, après avoir passé quelques nuits en détention policière, après s’être acquitté d’une caution de Rs 10 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 100 000. L’enquête, placée sous la supervision de l’assistant-surintendant de police Nuckcheddy, se poursuit.

Le Week-end FoU FoU FOU