Live News

Arrêté à l’aéroport de Plaisance : l’examen UV confirme que le Camerounais comptait imprimer de faux dollars

Le Camerounais Ivan Katche Kum avait également en sa possession de fausses pièces d’identité.

Le bureau du Directeur des poursuites publiques a ordonné à la Criminal Investigation Division de l’aéroport d’approfondir les investigations sur le motif réel du voyage du ressortissant camerounais Ivan Katche Kum à Maurice. En inspectant le contenu de sa valise, la douane mauricienne est tombée sur l’attirail du parfait faux monnayeur. Diverses solutions à base d’acide et de sel fixateur (Acifix Acid Fixing Salt, Baru Dlukol, Apotex Roxyy-Alcohol) ont été découvertes dans les bagages de ce voyageur, qui avait atterri à Plaisance, le 5 mai dernier dans la soirée.

Les douaniers y ont aussi découvert 409 feuilles de papier rectangulaires de couleur blanche. Celles-ci ont été passées au détecteur de faux billets à ultraviolet (UV). L’examen a confirmé que les coupures étaient déjà pré-imprimés en dollars américains. Il ne restait plus au présumé faux monnayeur qu’à appliquer les solutions qui étaient en sa possession pour pouvoir compléter l’impression des faux billets de banque.

Interrogé par les douaniers, l’homme a reconnu ses torts. « Je suis coupable d’avoir ramené ces articles à Maurice », a-t-il dit. La police et la douane ont aussi saisi divers faux documents en possession du ressortissant camerounais, notamment un Access Pass portant le logo du Fonds monétaire international (FMI) le présentant comme un dénommé Jeffrey SD, qui occuperait le poste de Money Expert. Ivan Katche Kum avait aussi sur lui une pièce d’identité délivrée par le département de l’emploi des autorités philippines, ainsi qu’une autre provenant des Nations unies, sur laquelle il était indiqué que le suspect était un agent diplomatique.

Le suspect a également été interrogé par des enquêteurs de la Criminal Investigation Division de l’aéroport.

Il se blesse au cou avec un ‘grinder’ et meurt

Il a rendu l’âme quelques heures après son admission à l’hôpital Jawaharlal Nehru, Rose-Belle. Fin tragique pour un homme de 46 ans, le samedi 14 mai. Cet habitant de Nouvelle-France s’est blessé au cou par accident, alors qu’il utilisait une scie électrique pour couper un morceau de bois à son domicile. Le quadragénaire a été transporté d’urgence à l’hôpital Jawaharlal Nehru à Rose-Belle. Il y a rendu l’âme quelques heures plus tard.  Il a succombé à une « incised wound of the neck ». C’est ce qu’a conclu le rapport de l’autopsie pratiquée par médecin légiste,  Dr Sudesh Kumar Gungadin, ce samedi soir 14 mai.

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !