Live News

Arrestation de Satyam Goodur pour séquestration d’une mineure : «Linn galoup deryer mwa ek linn bous mo labous», confie la petite aux enquêteurs

Les elements de la SSU mandés en renfort au domicile du suspect, mardi.

Satyam Goodur, 40 ans, arrêté dans l’enquête sur l’enlèvement de la petite Christabelle, 10 ans, à Cité Sainte-Catherine, Saint-Pierre, demeure en cellule policière. La fillette avait été enfermée dans une armoire avant que la police ne la délivre.

En quelques mots, la petite est parvenue à expliquer aux policiers comment elle s’est retrouvée au domicile du suspect lundi. Encore sous le choc, elle s’est  exprimée brièvement en présence des officiers de la brigade pour la protection des mineurs et ceux de la Child Development Unit mardi après-midi. Christabelle se rendait à la boutique, située à quelques mètres de son domicile, à la requête de sa mère quand elle a été approchée par Satyam Goodur, quelqu’un qu’elle connaît.

Le voisin l’a invitée à venir chez lui, mais l’enfant aurait refusé de le suivre. Cependant, l’homme aurait couru vers elle. « Linn galoup derryer mwa ek linn bouss mo labouss », a-t-elle raconté aux officiers. Le suspect l’a emmenée dans la maison vide et en a profité pour la séquestrer et pour abuser d’elle. La fillette a été ligotée et bâillonnée pour qu’elle ne puisse pas s’enfuir ou appeler à l’aide. Puis, c’est dans une armoire qu’elle aurait passé la nuit. Le lendemain, l’homme l’a placée sur une chaise avant de la remettre dans l’armoire alors que diverses unités de la police étaient à sa recherche. Les policiers ont fini par arrêter le suspect et libérer l’enfant. Ils ont saisi trois cordes dans la maison. Après une série d’examens à l’hôpital, la fillette est rentrée chez ses parents Pascal et Marie Nasta, à leur grand soulagement. Des analyses sont attendues pour confirmer s’il y a eu abus. La petite sera de nouveau interrogée.

Christabelle a participé à une reconstitution des faits mercredi matin. Elle a indiqué aux policiers où le suspect l’a rencontrée et s’est dirigée vers la maison de ce dernier, quelques mètres plus loin, en empruntant un couloir. Quant au suspect, c’est sous forte escorte policière qu’il a été conduit au tribunal de Moka mercredi. En effet, après l’incident de mardi où des badauds avaient brandi des armes tranchantes et des poutres de bois dans le but de l’agresser, les policiers s’étaient préparés à toute éventualité. C’est à bord d’un blindé de la Special Mobile Force que le suspect est arrivé au tribunal. Il était escorté par des limiers de la Major Crime Investigation Team, des effectifs de la Special Supporting Unit de même que par une équipe de la Dog Handling Unit. Satyam Goodur portait un gilet pare-balle et un casque. 

Le suspect a été provisoirement inculpé d’abus sexuels sur mineure et de séquestration. La police a objecté à sa remise en liberté sous caution. Il devra participer à une nouvelle reconstitution des faits dans les jours à venir.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !