Live News

Arrestation de Patrick Assirvaden et Cader Sayed-Hossen : «Nou faire confiance en la justice», affirme le Président du Ptr

Le président du Parti travailliste, Patrick Assirvaden, et l'ex-ministre travailliste, Cader Sayed-Hossen ont été arrêtés puis relâchés sur parole dans l’après-midi de ce mercredi 17 avril 2019. Ils comparaîtront devant la justice, demain jeudi, et ce, à la suite d’une manifestation qui s’est déroulée hier soir à Saint-Paul, Phoenix.

Des habitants étaient descendus dans les rues pour manifester leur colère, car des eaux usées remplies d’excréments avaient inondé la rue principale.

«Cader et moi avons subi deux heures d’interrogatoire», a déclaré Patrick Assirvaden à sa sortie du poste de police de Curepipe.

Ce dernier a expliqué qu’ils ont été témoins à Saint-Paul Paul «d’un drame humain» où les habitants de l’endroit «doivent vivre dans un environnement insalubre» alors qu’on parle de «métro» et de «New York City. «Sa pei la ek sa la vil la pe fini net», a aussi précisé Patrick Assirvaden.

Le président du Ptr a également précisé «qu’ils essayaient de chercher une solution pour les habitants de Saint-Paul hier». Il est d’avis que son collègue et lui «n’ont rien fait de mal».

«Il n’y a aucune offense et aucune preuve» pour leur représentant légal Shakeel Mohamed

Pour sa part, Cader Sayed-Hossen a indiqué qu’ «il était de leur devoir en tant que politicien du parti travailliste, travaillant dans la circonscription numéro 15, de montrer leur solidarité avec ceux qui sont en difficulté».

«Seki nun fer yer nou pou refer li…kan nou sorti isi nou pou re al laba…», a affirmé l'ancien ministre travailliste.

Shakeel Mohamed, chef de file du Parti travailliste et représentant légal de Patrick Assirvaden et Cader Sayed-Hossen a déclaré de son côté qu’ «il n’y a aucune offense et aucune preuve » à l’encontre de ses clients « pour avoir participé à un rassemblement illégal». «C’est une vendetta politique» selon lui.

«Patrick Assirvaden et Cader Sayed-Hossen travaillent activement dans la circonscription numéro 15 » et cela a affecté celui « ki finn batiz Phoenix New York City», a ajouté l’avocat.

Et sans que cette prochaine comparution en cour ne les perturbe dans leur engagement sur le terrain, nous apprenons que Patrick Assirvaden et Cader Sayed-Hossen se sont à nouveau déplacés à Saint-Paul, ce mercredi soir.