Live News

Arme à feu, balles et cannabis : la police objecte à la demande de libération sous caution de l’épouse de Vishal Shibchurn 

L’épouse de Vishal Shibchurn, Maheshwaree, reste en détention. La police a avancé deux raisons ce jeudi 29 juin pour objecter à la motion, présentée son avocat, Me Raj Penthiah, réclamant sa remise en liberté sous caution. C’était à la Bail and Remand Court. 

D’abord, la police estime que Maheshwaree peut manipuler des preuves si elle libérée sous caution. Ensuite, la police craint qu’elle puisse représenter un trouble à l’ordre public si elle bénéficie de la liberté conditionnelle. Les débats autour de la motion de Me Raj Penthiah auront lieu le 3 juillet.

Maheshwaree Shibchurn a été arrêtée le mardi 20 juin après une descente policière à son domicile à Saint-Hubert. En arrivant sur les lieux, les policiers l’ont surprise alors qu’elle tentait de dissimuler une arme à feu de calibre 12. Lors d’une perquisition, ils ont découvert dix balles de calibres 12 et 16. Sous les escaliers, ils ont trouvé une trentaine de plants de cannabis. 

Poursuivant leurs recherches, les policiers ont découvert des bijoux dans une armoire. Plusieurs appareils électroménagers neufs ont été saisis. Les forces de l’ordre soupçonnent que les bijoux proviennent des coffres de la succursale de la SBM de la rue Royale, à Port-Louis, qui a été le théâtre d’un braquage dans la nuit du 25 au 26 février.

Interrogée sur la provenance des bijoux, Maheshwaree Seebchurn a répondu qu’il s’agissait de présents. 

Vishal Shibchurn, 42 ans, membre influent du groupe socioculturel Shiv Shakti Senna, a lui aussi été arrêté. Il a été reconduit en cellule policière après sa comparution devant le tribunal de Port-Louis ce jeudi 29 juin.


Vishal Shibchurn a comparu devant le tribunal de Port-Louis ce jeudi 29 juin [Photo : Suraj Tataree]

Related Article